Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dépenses annuelles pour les envois postaux communaux - 020208

Question de Simon Manu

Le 31 janvier, notre commune a eu l’excellente initiative de faire parvenir à chaque conseiller un Atlas des quartiers édité à l’attention des écoles. Le timbrage a coûté aux finances communales 2,48 euros par envoi.

C’est un exemple parmi d’autres. Avez-vous obtenu un tarif préférentiel à la Poste ? Si oui, lequel et depuis quand ? Pour les cinq dernières années, quelle a été l’évolution de la dépense annuelle pour les envois postaux communaux ?

Sans être du tout partisan de la privatisation des services publics, y a-t-il eu néanmoins un appel d’offre public pour l’envoi du courrier par la Ville ? Si oui, pourrions-nous connaître les points principaux de la comparaison ?

Réponse de Van Gompel Jacques

Aucun appel d’offre public n’a été lancé pour l’envoi du courrier de la Ville : l’expédition de certains courriers notamment en matière de taxes, d’urbanisme, de récupération de frais d’ambulances impayés, de police, de convocation et remise de cartes d’identité, de marchés publics, … font l’objet de textes légaux (A.R., circulaires, code wallon de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et du Patrimoine) imposant le recours aux services de “La Poste”.

Notre administration bénéficie, en matière d’envois recommandés, de la notion de “recommandé postal” dont le coût s’élève aux 2/3 du prix d’une lettre recommandée (A.R. du 12.01.1970).

Un tarif préférentiel est également appliqué pour l’expédition des cartes de convocation relatives aux cartes d’identité.

Le personnel de la Cellule courrier central recourt également aux tarifs préférentiels de “La Poste” dans le cadre de dépôts massifs.

Ceux-ci sont accordés tant pour les lettres que pour les imprimés sous conditions différentes (poids, nombre, similitude, tri sur codes postaux,…).

A titre indicatif, ce procédé a permis des économies de timbrage qui s’élèvent pour :

1998 550.036 FB

1999 1.074.274 FB

2000 1.178.622 FB

2001 692.438 FB

Les frais de correspondance s’élèvent pour :

1998 12.484.499 FB

1999 14.302.263 FB

2000 14.587.998 FB

2001 13.660.334 FB

La Cellule courrier a assuré l’expédition d’un Atlas des quartiers “version école” d’un poids supérieur à

Onze exemplaires ont été distribués en courrier interne aux membres du Collège des Bourgmestre et Echevins, les quarante autres ont fait l’objet d’un envoi postal au tarif normal en vigueur de

préférentiels (nombre insuffisant (50 minimum) par centre distributeur).

Plus précisément en ce qui concerne la distribution des Atlas des quartiers, 2664 demandes ont été centralisées au sein de la Cellule Marketing Urbain.

Elle se répartissent comme suit :

2487 ont effectivement été réceptionnées par les demandeurs et, par conséquent, 177 seront acheminés par voie postale.

Parmi ces 2487 atlas tout public réceptionnés par les demandeurs :

275 ont été apportés par nos soins auprès d’organismes proches.

150 ont été apportés via un courrier interne dans les diverses directions de la Ville de Charleroi. Pour ce faire, les responsables de département ont été contactés et ont évalué le nombre d’atlas dont ils avaient besoin.

985 ont été apportés par nos soins dans les diverses maisons communales annexes, et ce de manière proportionnelle au nombre d’habitants dénombrés dans les sections respectives. L’objectif était d’éviter aux habitants demandeurs des déplacements inutiles vers la Maison communale annexe de Gilly. Pour ce faire, tous les responsables de section ont été contactés et il leur a été demandé de tenir à jour une base de données reprenant les coordonnées des personnes à qui les atlas ont été distribués.

1051 ont été emportés par des habitants ou membres d’organismes de la région se déplaçant vers nos bureaux.

14 ont été envoyés par courrier extérieur en utilisant le numéro de code poste du service des quartiers.

12 ont été envoyés de manière interne.

On peut remarquer que la distribution par section et par direction a permis un certain gain de temps et une économie d’échelle.

Quant aux atlas pédagogiques, 711 demandes ont été centralisées au sein de la Cellule Marketing Urbain.

Elle se répartissent comme suit :

683 ont effectivement été réceptionnées par les demandeurs et, par conséquent, 28 seront acheminés par voie postale.

Parmi ces 683 atlas tout public réceptionnés par les demandeurs:

150 ont été apportés par nos soins auprès d’organismes proches

524 ont été emportés par des habitants ou membres d’organismes de la région se déplaçant vers nos bureaux

2 ont été envoyés par courrier extérieur en utilisant le numéro de code poste du service des quartiers

7 ont été envoyés de manière interne.

Il reste à noter que la majorité des atlas pédagogiques seront distribués suite à un contact avec les directeurs de toutes les écoles du primaire et du secondaire de l’entité. Ce contact aura lieu dès le 14 mars, après avoir remercié les enseignants ayant participé à la réalisation de l’atlas pédagogique. Nous comptons remettre dans un premier temps un exemplaire aux directeurs afin qu’ils fassent le relais auprès des professeurs. Un certain nombre d’atlas pédagogique serait distribué auprès des professeurs désireux de disposer de cet outil, ils pourraient donc s’en servir pour plusieurs classes, une économie d’échelle est donc effectuée dans ce cas également. Les demandes seront centralisées par nos soins et tenteront de satisfaire au mieux la demande des enseignants selon le nombre d’atlas dont nous disposons.

Cette distribution illustre parfaitement notre souci d’économie lors d’opération d’une telle importance.

L’évolution de la dépense annuelle pour les envois postaux communaux est stable bien qu’elle dépende des initiatives prises par les différents départements pour assurer la promotion de la Ville et la bonne continuité du service public. Depuis février 1999, les tarifs postaux ont peu évolué !


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Place Matteotti

Question posée par Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur l’Echevin, Votre majorité a décidé...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Sécurité à Lodelinsart

Question posée Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur le Bourgmestre, Je viens d’être...

Lire la suite