Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Soutien de Charleroi aux cyclistes et VTTistes

  • Manu Simon, conseiller communal.

La ville de Rochefort peut se féliciter des succès de Justine Hénin. Elle peut se féliciter aussi de contribuer à la démocratisation du tennis parmi des adeptes de plus en plus nombreux.

Dans un autre domaine, Charleroi pourrait se féliciter des succès de Gilles Devillers. Agé de 19 ans, Gilles suit les cours d’humanités sportives à la Garenne à Charleroi, en section cyclisme. Son jeune professeur Pascal Duez, 36 ans, est devenu son entraîneur bénévole pendant une partie des WE et congés scolaires.
Le 21 juillet dernier, Gilles Devillers, affilié au club SPRINT 2000 de Charleroi, était sacré Champion de Belgique junior de VTT, à Libin. Avant cela, il avait gagné le Championnat de Wallonie et la coupe de Belgique disputée en six manches.
Depuis lors, il ne fait que s’améliorer et espère être bien classé au 7° championnat du monde.

Pour y parvenir, il s’est acheté un nouveau vélo de route pour continuer à s’entraîner tous les jours, dont coût : environ 5.000 euros. Pour les divers championnats, il avait besoin d’un vélo VTT haut de gamme, environ 9.000 euros. Il n’a trouvé aucune aide dans notre région et a dû changer de club. Il s’est affilié en Flandre, à Gand, au club TREK BELGIUM qui lui a offert son vélo de compétition.

Pour arrêter l’exode de nos espoirs sportifs, une initiative conjointe ne pourrait-elle pas être prise par nos Echevins de l’Enseignement et des Sports ? Sous forme de prêt de matériel, peut-être ?
Une concertation avec notre Ministre – Président ne permettrait-elle pas de décrocher un soutien de l’ADEPS, de la Communauté Française et de la Région Wallonne ?

En l’occurrence, il ne s’agit pas de soutenir un jeune espoir isolé, mais de susciter un effet d’entraînement autour d’un jeune sportif de chez nous, très doué, et soutenu par un enseignant bénévole. Mais nous savons que le bénévolat a ses limites…

Que peut faire notre ville pour voir augmenter le nombre de nos jeunes cyclistes et VTTistes ?

Notre Wallonie peut-elle avoir une ardeur d’avance, plutôt qu’une guerre de retard ?

Merci pour votre soutien !


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Trafics de drogue et risques de corruption, comment sommes-nous protégés ?

Il n’y a pas une semaine qui passe sans que les trafics de drogue et leurs nuisances fassent...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Rénovation du Boulevard Mayence... Et l’information Bordel !

Monsieur l’Echevin, Des panneaux nouvellement plantés annoncent la rénovation du Boulevard Mayence...

Lire la suite