Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Commerce équitable

  • Luc Parmentier, conseiller communal

Monsieur le Bourgmestre, Madame, Messieurs les Echevins, Mesdames, Messieurs, chers Collègues.

Le commerce équitable fait de plus en plus recette auprès des hommes et des femmes politiques, relayant ainsi l’intérêt croissant des citoyens à l’égard d’une démarche éthique dans leur processus de consommation.

En Belgique, à côté de Charleroi, les Communes d’Anvers, de Bruxelles, de Gand, de Marche-en-Famenne, de Nassogne, d’Arlon, de Schaerbeek, de Visé, d’Ottignies – LLN, pour n’en citer que quelques unes consomment ce type de produits.

Charleroi, première Ville francophone de Belgique et pionnière en la matière se doit de montrer l’exemple. Tout le monde a pu admirer la dextérité de notre Bourgmestre lors de la Course à la banane à Ville2. Pourquoi ne pas rêver pour l’année prochaine de l’adhésion de toutes les communes de notre communauté urbaine du Pays de Charleroi / val de Sambre au concept du commerce équitable, faisant de notre Communauté urbaine l’exemple à suivre ?

Mais il ne faut pas croire que tout est gagné d’avance, sous l’impulsion du questeur ECOLO, le parlement fédéral consommait du café Max Havelaar mais, suite aux élections fédérales de 2003, ces produits ont disparu de la Chambre.

Au vu des statistiques reçues ce jour de l’Echevin Liesse, Charleroi pourrait facilement augmenter son volume d’achat de produits issus du Commerce équitable. C’est pourquoi il est important de retaper sur le clou et de réaffirmer la solidarité de notre Ville avec les petits producteurs du commerce équitable.

C’est pour toutes ses raisons et pour que la solidarité ne s’arrête pas le 16 octobre que je vous demanderai de voter pour cette motion déposée par le Groupe Ecolo.

Motion dont je vais vous faire la lecture :

Proposition de motion Ecolo :

  • Attendu que la semaine du 06 au 16 octobre 2004 a été décrétée “Semaine du commerce équitable” par le Ministre de la Coopération au développement
  • Attendu que les fruits de la croissance des échanges et du commerce ne sont pas nécessairement partagés de manière équitable par tous les pays ni par toutes les couches de la population
  • Attendu que chacun peut jouer un rôle actif afin que la répartition de cette croissance soit mieux effectuée
  • Attendu qu’il est possible - pour une gamme de produits courants de plus en plus étendue - de se procurer en toute sécurité des biens “commerce équitable” garantis, à des prix raisonnables, la différence de prix correspondant en effet l’effort à fournir pour une rémunération correcte du producteur

Le Conseil communal de la Ville de Charleroi

  • décide de participer à cette démarche de solidarité
  • recommande au Collège des Bourgmestre et Echevins de faire en sorte que l’administration, lors d’achats de biens pour des réunions internes (cantine, réunion de Collège, bons vœux annuels, conseils, etc) ou externes (réceptions, noces d’or, etc.), opte préférentiellement, et dans les limites des produits disponibles, pour ceux issus du commerce équitable.

Texte adopté :

Le Conseil communal de la Ville de Charleroi

  • Décide de continuer à participer à cette démarche de solidarité
  • Souhaite que le Collège des Bourgmestre et Echevins intensifie chaque fois que cela est possible l’achat des produits issus du commerce équitable.

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Proposition de motion MARCHES PUBLICS

Proposition de motion au Conseil communal de Charleroi du 23 avril 2018 Vu : le droit...

Lire la suite