Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Sécurité de l’approvisionnement et du stockage des produits chimiques dans les piscines

  • Luc Parmentier, conseiller communal.

Monsieur l’Echevin,

La lecture de la presse régionale m’apprend que, le lundi 15 novembre, un livreur d’une firme privée s’est présenté à la piscine communale de Gilly, place Jules Destrée, pour approvisionner une des cuves du bassin en hypochlorite. Ce faisant, cette personne a réussi à intoxiquer 6 personnes car il a rempli la cuve non pas d’hypochlorite mais la cuve d’acide chlorhydrique voisine de la première. Résultat des courses, on se retrouve avec un dégagement de Chlore. Heureusement, la piscine n’était pas en exploitation pour cause de travaux.

Cet accident pose le problème de la sécurité de l’approvisionnement et du stockage des produits chimiques dans les piscines et me laisse penser que toutes les mesures de sécurité n’ont pas été suivies lors de cet incident.

Les recommandations pour une gestion professionnelle et sûre de l’approvisionnement et du stockage des réactifs impliquent par exemple que :

  • le chauffeur raccorde le flexible de déchargement au camion citerne et le client raccorde le flexible de déchargement à l’installation, je suppose que ce n’est ni la caissière ni les 4 femmes de charge qui ont raccordé le flexible à la cuve !
  • le déchargement des acides et bases se fait à l’aide de raccords STANDARD. Ce type de raccord fileté est pourvu d’un serrage à droite (filet droit). Une exception cependant pour l’hypochlorite de soude : le raccord pour ce produit est pourvu d’un serrage à gauche (filet gauche) pour des raisons de sécurité (raccords incompatibles) ;
  • etc..

Ces simples mesures de sécurité auraient permis d’éviter cet incident.

Monsieur l’Echevin pourrait-il me faire connaître les résultats et les conclusions de l’enquête qui doit être diligentée après tout accident chimique ? Quelles sont les responsabilités ?

De plus, J’aimerais connaître les statistiques sur des incidents similaires qui se seraient déroulés dans les piscines situées sur le territoire communal ?
Au cours des dernières années, une série d’accidents de ce type ont d’ailleurs eu lieu, souvent liés au dégagement de chlore gazeux, dans certains locaux utilisés par les piscines. La plupart de ces sinistres ont mis en cause le comportement humain ou l’état des installations utilisées. Une analyse sérieuse a démontré rapidement qu’une bonne organisation du travail, une technologie appropriée et des procédures de travail rigoureuses auraient permis d’éviter ces incidents.
Ne serait-il pas temps d’élaborer des procédures et des instructions de travail en rédigeant des cahiers de charge destinés à l’approvisionnement et au stockage des réactifs chimiques en piscines ?

Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir, Monsieur l’échevin, mes carolorégiennes et écologiques salutation


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Trafics de drogue et risques de corruption, comment sommes-nous protégés ?

Il n’y a pas une semaine qui passe sans que les trafics de drogue et leurs nuisances fassent...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Rénovation du Boulevard Mayence... Et l’information Bordel !

Monsieur l’Echevin, Des panneaux nouvellement plantés annoncent la rénovation du Boulevard Mayence...

Lire la suite