Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Audit de la Carolorégienne

Il est temps que le Conseil d’Administration siffle la fin de la récréation et retrouve son rôle statutaire pour sortir la société de cette zone de non-droit !

  • Luc Parmentier, Administrateur public, représentant la Ville de Charleroi

A la demande d’un tiers des Administrateurs et vu l’urgence, le Président Liesse a convoqué pour ce lundi soir, un Conseil d’Administration extraordinaire de La Carolorégienne. Ce Conseil d’Administration devra se positionner et réagir au suivi d’audits de la Société Wallonne du Logement (SWL).

Je tiens à rappeler que à ce jour, les Administrateurs de la Carolorégienne n’ont pu prendre connaissance ni de l’audit initial ni du rapport du 1er suivi. Le 2ème suivi d’audit pose déjà de nombreuses questions et zones d’ombre. La non communication du 1er audit et de son 1er suivi laisse augurer les scénarii les plus fous concernant la gestion ancestrale de La Carolorégienne. Ce rapport accablant souligne des aspects troublants à la limite de la légalité et appelle des réponses radicales et rapides, bien loin des discours qui cherchent à noyer le poisson.

Ne pas réagir, ce serait à nouveau faire le jeu des ennemis de la démocratie.

En tant qu’Administrateur public représentant la Ville de Charleroi, je compte demander au Conseil d’Administration de prendre ses responsabilités en posant d’emblée des gestes forts et notamment :

  • L’annulation de la nomination du Vice-président, de l’Administrateur délégué, des Membres du Comité de gestion et du Conseil de gérance avec remboursement par ses Membres de tous les avantages et émoluments reçus « illégalement ».
  • Comme les décisions prises dans ces cénacles privés sont nulles et non avenues, la convocation en Urgence d’un Conseil d’Administration avec à l’Ordre du jour :
    • Lecture, discussion et entérinement éventuel des PV des Conseils de gestion tenus depuis l’Assemblée Générale du 20 mars 2001 modifiant les statuts.
    • Lecture, discussion et entérinement éventuel des PV des Collèges de gérance tenus depuis le 2 janvier 2004
  • Demande au Ministre Régional Wallon du Logement, des Transports et du Développement territorial l’envoi en urgence d’un Commissaire Spécial.
  • Dépôt par le Conseil d’Administration d’une plainte contre X pour tout ce que l’avocat désigné pour ce faire estimera faisable après analyse complète et notamment : abus de biens sociaux, détournement de fonds, abus de pouvoir, dissimulation, vols, détournements, etc … cette liste n’étant pas limitative.

Si le Conseil d’Administration ne daigne pas poser ces gestes forts, je ferai rapport, en tant qu’Administrateur public de la Ville de Charleroi, au Collège des Bourgmestre et Echevins de ce mardi 13 septembre afin qu’il prenne ses responsabilités en diligentant le plus rapidement possible un avocat pour déposer plainte contre X et en mettant ce point à l’Ordre du jour du Conseil Communal du 22 septembre.

La Ville de Charleroi, en tant qu’actionnaire majoritaire de la Société Coopérative « La Carolorégienne » se doit de réagir rapidement et drastiquement face à de tels faits.

Le contenu de ce rapport d’audit est inacceptable en termes de gestion publique, il est méprisant pour les personnes qui bénéficient d’un logement social, il jette l’opprobre sur les travailleurs de la Société et donne du grain à moudre à l’extrême droite.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Voeux 2018

Vœux 2018 - Une ville pour les Carolos, par les Carolos

Pour les écologistes, il est important que les habitants de la ville participent à sa relance,...

Lire la suite

microphone - © Littleman & www.sxc.hu

Petits fruits… de mon jardin

Ecolo sensibilise la population à une production locale et de qualité, qui fait vivre nos...

Lire la suite