Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Gosselies doit rester un aéroport de jour !

Réaction d’Ecolo aux options aéroportuaires du gouvernement wallon

  • Xavier Desgain, Secrétaire de la locale Écolo de Charleroi, ancien député wallon

Après que le gouvernement Di Rupo-Antoine ait annoncé hier son intention d’assouplir les quotas de bruits, en début et fin de nuit, autour de l’aéroport de Gosselies, Ecolo souhaite redire ses options en matière aéroportuaires. Pour Ecolo, la santé et la sécurité des riverains sont prioritaires et tout à fait compatibles, à certaines conditions, à la vocation d’aéroport de jour et pour passagers de notre aéroport. Par contre, les Verts ne peuvent accepter de voir Gosselies se transformer en aéroport de transport de marchandises par avion de nuit, tel que semble le projeter le Gouvernement wallon.

Le projet de modification du décret aéroport annoncé de lundi 14 novembre par le Gouvernement wallon vise à permettre une augmentation des vols de début et fin de nuit à l’aéroport de Gosselies. Il est en ce sens inacceptable pour Ecolo. La suppression du quota global de bruit autorisé la nuit entre 22 et 23 heures et entre 6 et 7 heures, couplée à l’autorisation pour les avions basés à Gosselies d’atterrir au delà de 23 heures contribueraient en effet à augmenter fortement les vols de nuit à Gosselies.

C’est d’autant plus inadmissible que les mesures actuelles de définition des zones de bruit et d’isolation acoustique des habitations autour de l’aéroport de Gosselies ne permettent de respecter, dans les habitations, que les normes de bruits de jour et pas celles pour la nuit (soit entre 22 heures et 7 heures du matin). Le gouvernement wallon fait le choix de ne plus garantir aux 50.000 riverains de l’aéroport une nuit normale.

En choisissant de ne pas renforcer les mesures d’accompagnement et l’isolation des maisons tout en élargissant les heures de vol de début et fin de nuit, la majorité PS-cdH fait peser une fois de plus sur les riverains le coût humain et social de sa politique de développement.

Ecolo tient à rappeler qu’il avait déjà refusé de soutenir la précédente modification du décret sur les aéroports, qui visait déjà à assouplir les dispositions antérieures. Une nouvelle fois, la nuit des riverains de l’aéroport va être rognée, au détriment de leur santé.

Pour Ecolo, Gosselies est et doit rester un aéroport de jour destiné au transport de passagers. Les développements actuels du secteur montre que cette option est tout à fait viable pour l’aéroport. Le gouvernement semble faire un autre choix, qui pourrait d’ailleurs un jour, si les assouplissements continuent, favoriser le développement du transport de marchandises par avions de nuit à Charleroi, ce qui serait une véritable catastrophe pour les riverains de cet aéroport, rappelons le, situé en plein coeur d’une zone urbaine densément peuplée.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Voeux 2018

Vœux 2018 - Une ville pour les Carolos, par les Carolos

Pour les écologistes, il est important que les habitants de la ville participent à sa relance,...

Lire la suite

microphone - © Littleman & www.sxc.hu

Petits fruits… de mon jardin

Ecolo sensibilise la population à une production locale et de qualité, qui fait vivre nos...

Lire la suite