Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Charleroi 2020, itinéraire pour demain

  • Malika El Bourezgui, Conseillère communale.

Monsieur le Bourgmestre, Mesdames, Messieurs.

Le 10 novembre dernier j’ai eu le plaisir d’assister à la présentation du plan “Charleroi 2020, itinéraire pour demain”.

Nous ne pouvons que nous réjouir de cette initiative collective qui se profile comme étant un véritable projet de société et d’avenir pouvant mobiliser toutes les forces vives, ce qui manquait à notre ville.

Cependant, à la lecture des 10 ambitions stratégiques, des 20 grands projets et des 184 actions prioritaires, il m’est apparu quelques lacunes me semble-t-il.

En effet, concernant la petite enfance, rien n’apparaît en matière de création de crèches qui manquent cruellement et qui sont indispensables pour accompagner la politique de développement économique et de l’emploi annoncée dans les ambitions stratégiques.

Quant à nos seniors, il me semble qu’ils pourraient également être acteurs dans ce grand projet d’avenir de par la capitalisation de connaissances, de savoir-faire et d’expériences que certains ont accumulés. Ils pourraient, pour ceux qui le souhaitent, en faire bénéficier les générations suivantes par des échanges, des rencontres. Cette démarche permettrait ainsi d’initier l’émergence d’une forme de passerelle culturelle entre les générations.

Par ailleurs, en matière d’intégration et de pluriculturalité, personne ne peut encore nier qu’il existe toujours une discrimination à l’emploi pour les citoyens d’origine allochtone hors CEE et cela à compétence et à formation égales. Comme beaucoup, je ne peux que constater que l’Administration publique et l’enseignement communal, présente un taux d’engagement très faible de cette population à des postes administratifs ou en qualité d’enseignant sauf pour les postes d’entretien ou de professeur de religion islamique où ils sont souvent relégués.
Pourtant, la Ville étant le premier employeur pourrait être un exemple en matière d’intégration professionnelle de ces citoyens comme cela se fait dans les communes bruxelloises et s’engager dans ce sens, ce qui ne semble pas prévu dans le volet “Intégration-multiculturalité”.

Monsieur le Bourgmestre, Mesdames, Messieurs, je vous remercie de votre attention.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Trafics de drogue et risques de corruption, comment sommes-nous protégés ?

Il n’y a pas une semaine qui passe sans que les trafics de drogue et leurs nuisances fassent...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Rénovation du Boulevard Mayence... Et l’information Bordel !

Monsieur l’Echevin, Des panneaux nouvellement plantés annoncent la rénovation du Boulevard Mayence...

Lire la suite