Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Projets commerciaux dans la région de Charleroi - Bienvenue à Consopolis

Beaucoup sont appelés, peu voire aucun seront élus. On veut parler non pas des candidat(e)s aux prochaines élections communales mais des projets de centres commerciaux, plus pharaoniques les uns que les autres, virtuellement implantés dans la Communauté urbaine de Charleroi. Foruminvest annonce un investissement de 250 millions € au cœur de la métropole, Ville 2 et City Nord (Gosselies) veul ent augmenterleur offre ; à Châtelineau, Bouygues Immobilier a acheté le site des Mottards. Enfin, les Italiens de Moro envisagent de bâtir à Farciennes la plus grande “Citadelle” belge. Professeur de géomarketing et président de l’Association de Managment des Centres Villes (AMCV), Jean-Luc Calonger suit de près l’évolution de ces différents desseins. Son premier constat est de dire qu’ “il n’y a pas de place pour tout le monde”.

“L’ouverture d’un nouveau centre commercial, où qu’il soit situé, fait immanquablement fermer d’autres enseignes”. Parmi les éventualités citées ci-dessus, le spécialiste fait la distinction entre les extensions prévues (Ville 2, City Nord) qui, pour lui, s’inscrivent dans une logique de développement et les projets surdimensionnés, lesquels se feront inévitablement concurrence s’ils se concrétisent. “Le seul qui à ce jour me semble le plus avancé est celui de Farciennes. Les autres n’ont pas encore débouché sur un quelconque acte administratif”, explique Jean-Luc Calonger. À la liste déjà bien fournie, ce professionnel ajoute le projet dit des “Remparts” à Charleroi (commerce et loisirs). “Il n’est pas plus abandonné qu’un autre. Certes, on l’évoque depuis une décennie mais à ce que je sache il n’est pas enterré”, poursuit le président de l’AMCV. Récemment, le promoteur Foruminvest faisait savoir qu’il renonçait à son hypermarché dans “La Nouvelle Ville”. Erreur ou sage décision ? Pour Jean-Luc Calonger, il y a actuellement assez de grandes surfaces dans la région de Charleroi, hormis peut-être à Fontaine-l’Évêque. “Avec ou sans hypermarché, Foruminvest mangera ce qui est autour de lui si son projet sur Charleroi se réalise. Ce qui est démesuré cannibalise les plus petits. Toutefois, je remarque que les supermarchés perdent peu à peu du terrain. Les grandes enseignes se tournent plus vers le commerce de proximité. Le GB Contact au boulevard Tirou en est un exemple”.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Didier Albin, Le Soir, 10 mars 2016, édition Hainaut, p. 24

Charleroi: le stand de tir en infraction avec la réglementation environnementale

Les policiers de la zone s’entraînent dans une infrastructure non conforme.

Lire la suite

Didier Albin, l'Avenir (édition entre-Sambre-et-Meuse), 2 février 2016, p. SM 11

Toutes les motions d’Écolo recalées

Aucun des projets de motion inscrits à l’ordre du jour par le groupe Écolo de l’opposition n’a été mis au vote. Explications.

Lire la suite