Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Des panneaux publicitaires placés en dépit du bon sens - 010619

Question de Simon Manu

Deux firmes avaient été désignées par le Conseil Communal pour poser des abribus et des colonnes Morris ou autres planisphères. Le marché avait été divisé en six lots et chaque société en a obtenu la moitié.

En décembre, bien avant de placer les abribus, des ouvriers s’activaient pour poser les nouveaux supports publicitaires sans enlever les anciens.

Certains doublons ont donc vu le jour. Des panneaux, pour être bien visibles, ont été scellés devant des vitrines, devant des lieux publics ou à des endroits où les poussettes seront mises en difficulté et devront descendre sur la voie publique.

Si les commerçants organisés se plaignent, il faut prévoir aussi un large mécontentement des piétons.

Il avait pourtant été promis que ces installations se feraient en étroite collaboration avec les services de l’urbanisme.

En cette période hivernale, comment expliquez-vous ce regrettable dérapage et qu’allez-vous faire pour sauvegarder la qualité de l’espace public ?

Réponse de Monseux Gérard

Votre préoccupation rencontre parfaitement celle du Collège des Bourgmestre et Echevins. Il est regrettable qu’un défaut de coordination entre les deux concessionnaires existe, en tout cas pour quatre situations.

L’anomalie a pour origine le non respect intégral des consignes données dans la lettre de notification et une erreur d’interprétation.

Bien entendu, le Collège ne ménage pas ses efforts, afin que le bon sens puisse l’emporter. Certes, l’expérience du Gouvernement français montre que la cohabitation n’est pas la formule la plus heureuse mais la répartition est le fruit du résultat d’une adjudication.

Enfin, il convient d’observer que le mobilier ancien doit évidemment disparaître. Cela aussi a été rappelé aux concessionnaires.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Place Matteotti

Question posée par Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur l’Echevin, Votre majorité a décidé...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Sécurité à Lodelinsart

Question posée Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur le Bourgmestre, Je viens d’être...

Lire la suite