Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Motion de soutien aux travailleurs de Fortis

  • Luc Parmentier, Conseiller communal, chef de groupe.

Le Conseil Communal de la Ville de Charleroi, réuni le 26 janvier 2006, a débattu de l’évolution de la situation carolorégienne dans le secteur bancaire, en particulier des décisions annoncées lors du Conseil d’Administration du groupe Fortis.

Considérant :

  • Que la direction de Fortis a annoncé qu’elle désirait restructurer un certain nombre d’activités actuellement exercées à Charleroi, Gand, Liège, Louvain et Anvers. Le scanning des virements, actuellement basé à Gand et Charleroi, serait centralisé sur Bruxelles. La comptabilité clients, actuellement basé à Louvain et Liège, serait également centralisée sur Bruxelles. Les successions de Charleroi seraient fermées et le travail envoyé à Liège et Bruxelles.
  • Que si se plan est mis à exécution, 90 des 280 travailleurs de Charleroi seront amenés à être déplacés. Il y a quelques années, le siège de Charleroi comptait encore 500 travailleurs. Demain, il n’en comptera plus que 90. Autrement dit, le siège est à condamné à moyen terme.
  • Que d’autres institutions banquières ont déjà déserté la ville ces dernières années: la Banque Nationale, le siège carolo d’ING, le Crédit Général,…
  • Que l’importance d’emplois localisés en centre ville n’est plus à démontrer.
  • Que le Conseil communal se doit d’être un acteur citoyen dans la continuité de la mobilisation du 17 janvier dernier où les commerçants et les habitants de Charleroi avaient apposé à leurs fenêtres le faire-part distribué par les organisations syndicales.

Le Conseil :

  • Soutient les travailleurs de Fortis dans leur revendication de maintenir sur Charleroi des activités en nombre suffisant pour pérenniser le volume d’emploi actuel.
  • Demande à la direction de Fortis de prendre en considération les contre-propositions faites par les organisations syndicales (notamment l’investissement dans des supports informatiques performants, l’essentiel du travail se faisant sur écran).
  • Demande au Bourgmestre et échevins de poursuivre leurs démarches vis-à-vis des dirigeants de Fortis mais également d’engager des discussions avec les Ministres compétents au gouvernement fédéral et à la Région wallonne.
  • Demande au Ministre régional de l’économie et de l’emploi d’organiser une table-ronde réunissant les organisations syndicales, les différents partis politiques démocratiques et les employeurs du secteur des finances. L’objectif de cette table-ronde étant de trouver des pistes, ensemble, pour conserver un pôle “Finances” important dans le bassin Carolo.

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Proposition de motion MARCHES PUBLICS

Proposition de motion au Conseil communal de Charleroi du 23 avril 2018 Vu : le droit...

Lire la suite