Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Se ressaisir, vite !

Les locataires et travailleurs de La Carolo ne peuvent être otages de l’USC de Charleroi

20 septembre 2005
  • Luc Parmentier, Chef de groupe au Conseil communal, Administrateur de la Carolo
  • Xavier Desgain, Secrétaire de la locale

Après 10 jours d’actualité politique nauséabonde, il est à présent temps que la vie politique Carolo reprenne un cours plus constructif… Tout en continuant à en appeler à la démission de tous leurs mandats des trois échevins responsables dans le dossier “La Carolo” ainsi que la totale clarté dans ce dossier, Ecolo souhaite que chacun, particulièrement dans la famille socialiste, se ressaisisse rapidement. Les enjeux sont nombreux, à commencer, à la veille de l’hiver, par ceux relatifs au logement social, qui doivent être pris à bras le corps.

Chaque jour apporte à Charleroi de nouvelles révélations sur la gestion approximative et trop souvent frauduleuse des logements sociaux de notre Ville, les dernières étant celles relatives à la mise à disposition de logements à des sportifs professionnels, alors même que les listes d’attente à La Carolo n’ont pas de fin. Aujourd’hui, la démission des responsables politiques concernés apparaît une nécessité évidente pour tous, ou presque. Ecolo continuera de le rappeler.

Néanmoins, toute cette agitation ne doit pas nous distraire des véritables enjeux, ceux qui font que la vie de nos concitoyennes et concitoyens est plus ou moins facile à vivre. Parmi, ceux-ci, celui du logement social est central, comme le montrent la détresse de locataires si mal logés et de travailleurs aujourd’hui en grève. Avec la démission en bloc de l’ensemble des administrateurs socialistes de la Carolo, l’occasion nous est à présent offerte de redémarrer sur des bases plus saines.

Lors des prochaines réunions de la Carolo, nous proposerons dès lors de mettre à l’ordre du jour, outre les questions relatives au suivi des audits – sur lesquelles la totale lumière doit être faite – et aux causes et conséquences du mouvement de grève de ses ouvriers, celles relatives aux règles d’attribution des logements et aux priorités à se donner en matière de travaux de première nécessité. A la veille de l’hiver, il convient de veiller à ce que chacun des locataires de la Carolo soit logé dans des conditions décentes et notamment dans des habitations bien isolées, ce qui serait positif tant pour leur porte-feuille que pour l’environnement.

En l’attente de la fin du travail de nettoyage au sein du PS de Charleroi, il convient en effet que le politique retrouve sa place et ses esprits, au service de tous plutôt que de l’intérêt particulier de quelques uns.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Voeux 2018

Vœux 2018 - Une ville pour les Carolos, par les Carolos

Pour les écologistes, il est important que les habitants de la ville participent à sa relance,...

Lire la suite

microphone - © Littleman & www.sxc.hu

Petits fruits… de mon jardin

Ecolo sensibilise la population à une production locale et de qualité, qui fait vivre nos...

Lire la suite