Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Sécurité près des écoles : il y a urgence - Première réunion de travail ce matin

Reste à espérer que la table ronde ne tourne pas à rien…

Trop c’est trop. Les directeurs des écoles secondaires libres de la ville de Charleroi viennent de tirer le signal d’alarme à propos de l’insécurité galopante et de la violence aux abords des écoles. Demande entendue, une table ronde réunissant les acteurs du dossier est mise sur pied ce lundi.

Drogue, racket, violence, vol… Les écoles ne sont pas épargnées par l’insécurité et la violence et, on s’en doute, la situation n’est pas plus favorable au centre-ville, loin s’en faut. Le courrier des directeurs, qui date du 21 mars dernier, pointe les nombreux problèmes rencontrés par les élèves et les établissements mais, surtout, les lacunes du système de prévention et de répression : mesures de prévention insuffisantes, animation trop centrée sur le commerce, présence policière trop faible sur le terrain. Pire, le courrier des directeurs identifie également une faiblesse supposée du dispositif judiciaire.

Le conseiller Xavier Desgain (Ecolo) s’est fait le relais du courrier des directeurs voici quelques jours devant le Conseil communal. “Le délai est si long entre la comparution d’un délinquant devant le juge d’instruction, son jugement et la sanction qu’il confère un sentiment d’impunité. Cette situation est totalement inacceptable”, s’insurge Xavier Desgain. Qui a présenté aux conseillers communaux le projet de création d’une table ronde pour la sécurité aux abords des écoles au sein du Conseil communal. “En y associant des membres du Conseil, du Collège, de la police, de la magistrature, des agents de quartier, des chefs d’établissements scolaires, des commerçants… Le but de cette table ronde serait de dégager des actions à mener à court, moyen et long terme”, poursuit Desgain. L’appel des directeurs et le rappel de Xavier Desgain ont été entendus.

La Ville a convoqué, ce matin, une Table ronde qui permettra d’analyser, avec l’ensemble des acteurs concernés, la situation à Charleroi et de définir une série de pistes d’actions à mener afin de remédier à ce phénomène d’insécurité. Qui participera à cette première réunion ? L’ensemble des Directeurs de l’Enseignement primaire et secondaire, tous réseaux confondus, exerçant sur le territoire de la Ville de Charleroi, la ministre-présidente de la Communauté française en charge de l’Enseignement, Marie Arena, les représentants des services de Police ainsi que des services concernés de l’administration communale, le Parquet de Charleroi et un représentant du MET pour les aspects relatifs aux aménagements de circulation routière.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Didier Albin, Le Soir, 10 mars 2016, édition Hainaut, p. 24

Charleroi: le stand de tir en infraction avec la réglementation environnementale

Les policiers de la zone s’entraînent dans une infrastructure non conforme.

Lire la suite

Didier Albin, l'Avenir (édition entre-Sambre-et-Meuse), 2 février 2016, p. SM 11

Toutes les motions d’Écolo recalées

Aucun des projets de motion inscrits à l’ordre du jour par le groupe Écolo de l’opposition n’a été mis au vote. Explications.

Lire la suite