Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Écolo, le témoin participatif

Pour le bien du Carolo, le seul parti d’opposition démocratique va jouer son rôle en tenant la framboise à l’oeil.

Les Écolos carolos sont restés à quai, ce qui ne les empêchera pas de mener une opposition constructive, pour éviter que la Ville s’abîme sur de nouveaux écueils. “Écolo est devenu le garant de la démocratie, précise Luc Parmentier, le chef de groupe des Verts. La majorité est très large et il faut veiller à ce qu’elle ne déraille pas. Nous allons, également, lui rappeler son engagement par rapport au livre blanc. Ce sera une opposition pour le bien de Charleroi mais nous ne nous laisserons pas marcher sur les pieds pour autant.

Féru de joutes verbales, Luc Parmentier a été déçu du Conseil communal de ce lundi. “Je croyais que ce serait plus hard mais le côté bon enfant a prévalu. Il y avait dans l’air comme une ambiance de fin de règne, si l’on excepte les pérégrinations des anciens du FN. Jusque-là, c’était une sorte de passage de témoin en douceur… même s’il manquait quelques pages au testament.” Quant à la sortie de Philippe Van Cau : “Elle était très bien écrite, balançant tout en ne balançant pas. Papa a encore une belle plume.

La nouvelle équipe désormais installée à l’Hôtel de Ville doit, à présent, faire ses preuves. Mais elle n’est pas condamnée d’avance par Luc Parmentier. “Comparativement aux deux derniers castings, celui-ci est bien balancé. C’est d’autant mieux qu’il restait peu de monde en magasin. J’espère que cette équipe va tourner rond, il le faut pour le bien de Charleroi car c’est la dernière composition possible. Je loue sa diversité. Avoir placé les dossiers techniques dans les mains de Paul Ficheroulle est une bonne idée : il a une vision plus globale de la gestion. Cependant, je n’ai aucun préjugé sur les compétences des nouveaux arrivants. Ce n’est pas nécessairement un médecin qui doit être ministre de la Santé et avoir joué au basket n’aide pas toujours un échevin des Sports. On n’a jamais vu Antoine Tanzilli à l’Eden mais il sera très bien à la Culture.

Pour le chef de file carolo, la quasi-parité a, elle, peu d’importance. “Il pourrait, même, y avoir plus de femmes. Je remarque, d’ailleurs, que c’est surtout Véronique Salvi qui évoque cette parité alors que seul le cdH ne la respecte pas.” Les Verts ont souhaité bon vent à la tripartite framboise. “J’espère qu’avec des gens plus intelligents que par le passé, le travail sera plus constructif et qu’on ne sera plus entendu mais écouté.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Didier Albin, Le Soir, 10 mars 2016, édition Hainaut, p. 24

Charleroi: le stand de tir en infraction avec la réglementation environnementale

Les policiers de la zone s’entraînent dans une infrastructure non conforme.

Lire la suite

Didier Albin, l'Avenir (édition entre-Sambre-et-Meuse), 2 février 2016, p. SM 11

Toutes les motions d’Écolo recalées

Aucun des projets de motion inscrits à l’ordre du jour par le groupe Écolo de l’opposition n’a été mis au vote. Explications.

Lire la suite