Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Après la découverte d’un 3ème compte "noir" au service du 3ème âge. Léon Casaert, adoubé 11ème Echevin ?

  • Luc Parmentier, chef du groupe Ecolo du Conseil communal
  • Xavier Desgain, Conseiller communal et Secrétaire politique de la locale Ecolo de Charleroi

Le Groupe Écolo du Conseil Communal de Charleroi s’inquiète de la météo défavorable en train de s’abattre de nouveau sur notre Métropole.

Le Soir de ce matin annonce qu’un 3ème compte parallèle vient d’être mis à jour mais cette fois-ci, il aurait été vidé des 40.000 euros qu’il contenait.

Un des trois préalables à l’entrée d’Écolo dans une majorité à Charleroi était l’organisation d’un audit externe généralisé pour mettre à plat les affres du passé. L’actualité nous donne aujourd’hui encore raison et démontre combien le changement de certains membres du collège communal en juillet dernier reste une opération de façade plus qu’un changement de fond dans les pratiques politiques. Il est plus que temps de nettoyer les écuries d’Augias.

Le groupe démocratique de l’opposition demandera des « comptes » au nouveau Bourgmestre ainsi qu’au Receveur pour que toute la clarté soit faite et les responsabilités mises en exergue. Depuis quand ce compte est-il connu du collège ? Pourquoi est-il découvert si tardivement alors qu’il semble être lié à un autre compte anthracite découvert déjà en février dernier ? Quels sont les mandataires et ou les fonctionnaires communaux qui géraient ces comptes ? Pour quoi et à qui étaient versées les dividendes de ce compte d’épargne ? Et “last but not least” “où sont passés les liards” ?

De plus, il serait de plus en plus question du retour de Léon Casaert en tant que Président rémunéré d’une ASBL para-communale ciblant le 3ème âge (on parlerait d’un “vrai” salaire d’Echevin soit 70.000 euros par an). Ce montage digne de l’ancienne gouvernance se ferait sous l’aval du Président du PS ainsi que de l’actuel Bourgmestre CDH. Ce qui, en pratique, équivaudrait à faire ceindre une écharpe rouge et orange d’Echevin “virtuel” mais rémunéré comme tel à l’ancien Bourgmestre inculpé de notre Ville.

Notre Ville a déjà d’énormes difficultés de gérer les structures para-communales existantes (SAMARA, CSD, Régie Communale Autonome, Régie Foncière, Parc des Sports, etc…) sans devoir offrir un pont d’or à un éphémère Bourgmestre pour gérer un département qu’il a aidé vraisemblablement à couler.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Voeux 2018

Vœux 2018 - Une ville pour les Carolos, par les Carolos

Pour les écologistes, il est important que les habitants de la ville participent à sa relance,...

Lire la suite

microphone - © Littleman & www.sxc.hu

Petits fruits… de mon jardin

Ecolo sensibilise la population à une production locale et de qualité, qui fait vivre nos...

Lire la suite