Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La culture comme levier de développement : une idée réaliste pour Charleroi ?

La culture est l’une des dimensions majeures de la vie commune : elle permet appartenance, reconnaissance et liberté. Elle a un coût mais elle produit également de la richesse, relationnelle et intellectuelle, et aussi strictement économique. Elle crée de l’emploi, constitue un atout touristique et contribue à la qualité de notre vivre ensemble.

Nombre de quartiers ont besoin d’être revitalisés, souvent parce qu’ils sont affectés à un degré ou à un autre par des problèmes environnementaux, sociaux, démographiques ou économiques.

Or, à Charleroi comme ailleurs, on constate que la culture peut jouer un rôle clé dans les processus de revitalisation et parfois même catalyser les forces de changement.

La culture ne doit plus être considérée uniquement comme une richesse pour l’individu, mais comme une source de prospérité pour l’ensemble de la communauté.

Depuis des années, nous n’avons cessé, à notre façon, d’attirer l’attention et de promouvoir la créativité et la vitalité culturelle en tant que facteurs clés du développement de Charleroi. Nous tenons ce discours et agissons en ce sens, parce que nous sommes convaincus que la créativité et la culture sont des atouts essentiels pour accroître notre compétitivité globale et notre rayonnement sur la scène régionale, nationale et internationale. Si la culture joue un rôle stratégique quant à la qualité de lieu, à la capacité collective d’innovation et à l’enrichissement du savoir, elle a aussi un impact déterminant sur notre capacité d’attraction et de rétention des talents et donc sur la croissance de notre Métropole.

Il faut maintenant faire en sorte, avec tous ceux qui aspirent au plus bel avenir pour Charleroi, de développer davantage ce réel potentiel et de le porter à des niveaux jamais atteints de sorte que Charleroi devienne la métropole la plus créative, vibrante, stimulante et passionnante qui soit !

La récente extension du carmel à Mont-sur-Marchienne fait de ce lieu de culture le plus grand musée européen de la photographie. Il possède désormais tous les atouts pour faire courir les foules belges et internationales. Il serait dommage que les Carolos soient les derniers à le découvrir.

A Charleroi, la culture a toujours été le parent pauvre de l’ancienne majorité socialiste. Il est temps de donner aux acteurs culturels (Eden, PBA,Théâtre de l’Ancre, Ciné Le Parc, Mai’tallurgie, …) des moyens accrus afin de montrer, enfin, l’image d’une ville où il se passe toujours quelque chose !

Lille, capitale européenne de la Culture en 2004, avec ses 2500 manifestations et plus de 9 millions de participants, a marqué les esprits en s’ouvrant sur le monde et en mettant en lumière le dynamisme et la créativité des hommes et des femmes du Nord de la France, notamment des villes proches comme Roubaix ou Tourcoing. Charleroi, 1e ville wallonne se doit d’être partie prenante dans l’aventure de Mons 2015.

Article publié dans Charleroi Magazine, juin 2008, p. 36.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Carte blanche - opinion - © http://www.sxc.hu

Un quartier difficile en plein centre-ville

Depuis plus de vingt ans, la Ville-Haute est pointée du doigt. De la rue Turenne en passant par la...

Lire la suite

Carte blanche - opinion - © http://www.sxc.hu

En route vers la COP21 à Paris!

Charleroi doit se fixer des objectifs plus ambitieux dans la réduction des émissions de gaz à effet...

Lire la suite