Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Incendie chez Comet Sambre : une catastrophe annoncée par non respect du principe de précaution!

Ecolo insiste pour que les activités de recyclage s’intègrent parfaitement dans leur environnement et ne soient pas sources de nuisances pour le voisinage.

  • Luc Bogaert, Chef de groupe Écolo à Châtelet
  • Xavier Desgain, Secrétaire politique de la locale Ecolo de Charleroi
  • Jean-Marc Nollet, député fédéral

La régionale Écolo de Charleroi est particulièrement préoccupée par l’ampleur des retombées de l’incendie des déchets et carcasses de voitures entreposées dans les installations de démontage et de recyclage des véhicules hors d’usage de l’entreprise Comet Sambre à Chatelet.

Si les écologistes plaident depuis de nombreuses années pour le développement d’une filière de recyclage dans la région de Charleroi, notamment au niveau industriel pour le recyclage des voitures, ils insistent pour que ces activités s’intègrent parfaitement dans leur environnement et ne soient pas sources de nuisances pour le voisinage.

Écolo regrette que cette intégration environnementale n’ait jamais été une priorité des autorités locales dans l’agglomération de Charleroi. Tous les habitants de la région en subissent aujourd’hui les conséquences désastreuses.

Les écologistes interviennent depuis de nombreuses années pour que des conditions d’exploitation plus strictes soient imposées aux entreprises de récupération et de recyclage en bordure de Sambre dans l’agglomération carolorégienne, surtout en matière de risque d’explosion et d’incendies.

La régionale Écolo de Charleroi dénonce la passivité des autorités locales pourtant parfaitement au courant des nuisances et des risques générés par l’exploitation de la société Comet Sambre. En effet, tant les riverains que les écologistes locaux n’ont eu de cesse d’intervenir auprès de la ville et des autorités régionales pour que cette entreprise soit soumise à des conditions d’exploitation plus strictes, et ce suite aux nombreux incidents déjà déplorés sur ce site (explosions, nuages de poussières, nuisances sonores et visuelles, interventions des pompiers, etc.).

Par ailleurs, Écolo exige que toutes les mesures soient prises pour évaluer la pollution provoquée par cet incendie, pour la limiter au maximum et pour protéger plus efficacement la santé des très nombreuses personnes qui sont encore sous le nuage de pollution. Les écologistes demandent qu’une enquête soit menée sur les causes et conséquences de cet incendie et si nécessaire que les zones les plus touchées soient décontaminées, et ce, au frais des autorités locales et de l’entreprise, en fonction de leurs responsabilités respectives.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Voeux 2018

Vœux 2018 - Une ville pour les Carolos, par les Carolos

Pour les écologistes, il est important que les habitants de la ville participent à sa relance,...

Lire la suite

microphone - © Littleman & www.sxc.hu

Petits fruits… de mon jardin

Ecolo sensibilise la population à une production locale et de qualité, qui fait vivre nos...

Lire la suite