Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

"Charleroi Magazine" : censure de la tribune politique

Monsieur le Bourgmestre pourrait-il me faire connaître la position de sa majorité sur ce nouveau couac dans son programme de bonne gouvernance ?

  • Luc Parmentier , Chef de groupe au Conseil communal
Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Censure de la  tribune d’expression des groupes politiques du bulletin communal Charleroi Magazine de Novembre

Monsieur le Bourgmestre,


En date du 21 octobre, Mr De Maeseneire, Rédacteur en chef de Charleroi Magazine, contacte les différents chefs de groupe pour les informer du sujet de la tribune politique du numéro de novembre 2008.

 

Le sujet du mois fut choisi par vous, Monsieur le Bourgmestre, parmi les 3 propositions déposées par Monsieur le Rédacteur en chef. 

Son titre  était : “Quel destin pour les sites non retenus pour le développement commercial ?”.

La communication des différents textes (3.000 signes espaces compris pour Ecolo ; 1.500 signes pour les autres groupes. Pas de titre) était prévue pour le mercredi 5 novembre à 12h.

En date du 28 octobre, à la demande de Philippe Sonnet, le Collège décide de demander au Bourgmestre d’inviter la rédaction à changer de sujet.

Visiblement, cette information n’a pas percolé vers le bureau de la rédaction de Charleroi Magazine.

En date du 3 novembre, la rédaction apprend par la bande que le Collège a décidé de « censurer » la tribune d’expression des groupes politiques du bulletin communal de novembre.

Pour votre information, sachez que  les groupes PS, CDH et ECOLO ont rentré leurs textes et seul le MR n’a pas daigné envoyer sa prose à la rédaction.

Vu le délai d’édition, la rédaction a décidé de ne pas publier les différents textes reçus.

Monsieur le Bourgmestre pourrait-il me faire connaître la position de sa majorité sur ce nouveau couac dans son programme de bonne gouvernance ?

Ecrire, c’est lever toutes les censures ! disait Jean Genet

Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir, Monsieur le Bourgmestre, mes carolorégiennes et écologiques salutations.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

L’évolution des milieux urbains et la gestion des déchets

Lors du précédent Conseil communal, des interpellations ont soulevé la problématique des...

Lire la suite