Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Lâchage ou lynchage de l’ASBL Sylvagora ex Samara par le Collège Communal ou 24 emplois sur la sellette !

  • Luc Parmentier, chef du groupe Ecolo au Conseil communal.

Monsieur le Bourgmestre,

Le Collège Communal de Charleroi du 20 janvier 2009 a décidé de ne pas apporter la garantie de la Ville à l’ASBL environnementale Sylvagora (ex Samara) qui occupe une trentaine d’emplois, dont 24 emplois APE pour lesquels la Région wallonne octroie 750.000 euros de subsides.
En clair, cela signifie que l’ASBL pourrait être rapidement mise en liquidation et que le sort des travailleurs APE devient des plus aléatoires puisque votre refus de garantie bancaire pour le prêt social destiné au personnel (arriérés 2001 - 2006) implique l’arrêt de la subvention APE de la Région wallonne au 31 janvier prochain. Cette décision semble être un des premiers dégâts collatéraux de la démission de l’Echevin Sonnet, ex-Président de la dite ASBL !

Permettez-moi de vous rappeler que cet ASBL a agi « sur ordre » de la Ville de Charleroi afin de sauver l’emploi de plus de 37 travailleurs APE qui émargeaient alors au payroll de l’empire des ASBL gérées par ce Napoléon subrégional de Lucien Cariat comme l’ASBL « Centre Social de délassement » ou autre « Procultura ».

Sylvagora était en train d’opérer sa mutation et de se redéployer sous la forme d’une ASBL s’occupant d’éducation à la nature et à l’environnement avec des projets innovants en partenariat avec le musée des sciences et des techniques de Parentville. La décision du Collège met un terme à ce renouveau.

Suite à la décision du Collège, les responsables de l’asbl SYLVAGORA ont rencontré le Collège Communal vendredi dernier.
Pourriez-vous nous donner les grandes lignes des conclusions de cette entrevue ?
La presse fait état d’une reprise des activités par la régie communale Autonome mais en tant qu’administrateur de la RCA, je ne peux que m’étonner que le Conseil d’Administration de la RCA n’ait pas été informé de cette reprise éventuelle.
Je vous laisse le choix entre deux citations de Napoléon Bonaparte qui disait : « Le meilleur moyen de tenir sa parole est de ne jamais la donner ! » ou celle-ci que je préfère « L’imagination gouverne le monde ! » « L’art de gouverner consiste à ne pas laisser vieillir les hommes dans leur poste ! »


Webmaster Webmaster ·  28 janvier 2009, 14:00

Après avoir refait les rétroactes du dossier, le bourgmestre J-J. Viseur a indiqué qu’in fine, moyennant cette volonté de maintenir tant les emplois (24) que les activités, il était apparu clairement aux yeux du Collège qu’il valait mieux pencher pour une position comme celle qui avait été adoptée en son temps pour Marcinelle-en-Montagne, autrement dit, à confier la gestion de ladite asbl directement à la Ville, via la RCA. D’autant, précisa JJ Viseur, que l’efficacité et la réalité du Business Plan n’étaient pas apporté. “Les décisions prises sont une garantie pour le personnel et pour la perennité des activités sur le site”. Quant à dire si ces dernières pourront toutes se concrétiser, il faudra attendra la réflexion qui ne manquera pas de s’initier tout prochainement au sein de la Régie communale. “On se donne 2009 pour déterminer tout ce qui pourra être mis en oeuvre” a conclu Eric Massin.

Source : site officiel de la Ville de Charleroi

aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

L’évolution des milieux urbains et la gestion des déchets

Lors du précédent Conseil communal, des interpellations ont soulevé la problématique des...

Lire la suite