Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Raid au paintball dans une école

Des coups de fusil de paintball ont semé la panique jeudi midi à l’Athénée Destrée de Marcinelle (Charleroi). Vingt-cinq étudiants ont été touchés. Parmi eux, deux blessés qui ont pu rejoindre leur domicile.

  • Auteur : Frédéric Dubois
  • Source : Le Soir

Deux jeunes munis de fusils de paintball ont semé la panique, jeudi, pendant la récré de midi, à l’athénée Jules Destrée de Marcinelle. Echarpe sur le visage, ils ont escaladé un mur et ont traversé la cour en canardant les élèves de 12 à 18 ans. « Le bruit des détonations était impressionnant, explique un éducateur du PMS, encore sous le choc. Ce n’est qu’en voyant la couleur que nous avons compris qu’il s’agissait de paintball. Les élèves couraient dans tous les sens. Un éducateur a fait rempart de son corps pour protéger un petit groupe. Il a été criblé de projectiles ». Des étudiants enchaînent : « Ils ne visaient personne en particulier et avançaient tranquillement dans la cour qu’ils ont traversée avant de quitter les lieux. Leur raid a duré cinq minutes maximum ».

Au total, 25 adolescents ont été touchés par des billes de peinture jaune. Deux ont dû recevoir des soins à l’hôpital Vésale de Montigny-le-Tilleul. L’un d’eux se trouvait à moins d’un mètre lorsqu’il a été atteint à la tempe. L’autre a été touché à l’oreille. Après des examens de routine, ils ont regagné leur domicile en soirée.

Appelée par l’école, la police locale de Charleroi est arrivée très rapidement. Des parents, avertis par GSM, avaient déjà repris leurs enfants. De nombreux témoins devaient être interrogés et, vu le traumatisme, les forces de l’ordre ont l’intention de faire le forcing pour épingler les auteurs. « Des mesures ont été prises rapidement pour soutenir les élèves en état de choc, explique la préfète, Joëlle Malréchauffée. Ce vendredi, des psychologues du PMS interviendront. La police promet des rondes plus fréquentes et j’ai été contactée par le ministre Dupont qui promet des aménagements pour empêcher ce genre d’intrusion. » Le mobile des auteurs n’est pas connu.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Didier Albin, Le Soir, 10 mars 2016, édition Hainaut, p. 24

Charleroi: le stand de tir en infraction avec la réglementation environnementale

Les policiers de la zone s’entraînent dans une infrastructure non conforme.

Lire la suite

Didier Albin, l'Avenir (édition entre-Sambre-et-Meuse), 2 février 2016, p. SM 11

Toutes les motions d’Écolo recalées

Aucun des projets de motion inscrits à l’ordre du jour par le groupe Écolo de l’opposition n’a été mis au vote. Explications.

Lire la suite