Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Un pôle sportif et un stade à l'ouest

Xavier Desgain (Ecolo) redessine le centre-ville

  • Auteur : Pascal Lorent
  • Source : Le Soir

Le Soir (Hainaut) - 10-03-2009 - p. 7 - carte

Et si un seul parti disposait de la majorité à Charleroi, comment imaginerait-il la ville ? Comment remodèlerai-t-il la physionomie de la métropole ? A l’occasion de l’anniversaire de l’opération « Le Soir ose Charleroi », nous avons proposé aux chefs de file des quatre familles politiques carolos de nous présenter leur dess(e)in pour la ville. Le premier à se prêter à l’exercice est Xavier Desgain (Ecolo).

Palais des expos. « Je le situe sur l’ex-site Delbrassinne. Là où l’étude Zig-Zag sur le remembrement du site des Expos le plaçait. »

Campus. « Il doit être réparti sur différents lieux de la Ville Haute : sur le haut du site des Expos (près de l’Université du travail, à la rue de l’Ancre et la rue du Fort, sur le lieu de l’ancienne Garenne), sur le site de l’hôpital civil (quand il sera installé à Lodelinsart) et à la caserne Trésignies. On pourrait ainsi rassembler les hautes écoles et l’ULB. »

Stade. « A Marchienne, au nord du site des AMS. Sur l’autre rive de la Sambre, on trouvera les écoles de jeunes. L’idée est de consolider à l’ouest un pôle sportif, avec les Dauphines (volley), la piscine de Marchienne, les terrains d’entraînement de l’Olympic et le club d’athlétisme qui s’y trouvent déjà. C’est envisageable car les vents dominants propagent la pollution vers Charleroi. »

Bureaux. « On doit ramener une grande partie des 120.000 m2 de bureaux qu’Igretec veut développer sur l’aéropôle, autour de la gare du Sud. Le projet Equilis montrait bien le potentiel de ce site. On pourrait aussi envisager des bureaux au bas du site des Expos (entre la rue de l’Ancre et l’avenue de l’Europe) et à l’emplacement actuel du stade de foot. »

Logement. « Il faut en développer sur la partie haute du site des Expos (derrière le Palais des beaux-arts) ainsi que sur celui de l’actuel stade de foot, en zone mixte avec du bureau. Toutes les nouvelles constructions doivent être des bâtiments passifs. Notre objectif est de ramener toutes les catégories de logements mais, pour cela, il faut améliorer la qualité de l’espace public. Il faut des immeubles mixtes contenant du logement et des bureaux. Ainsi sur le rectangle place de la Digue, rue de la Montagne, rue de Dampremy et boulevard de l’Yser, on installerait au-dessus des commerces du logement auquel on accéderait par l’arrière. Au milieu de ce quartier, il y aurait un espace partagé, avec un potager et des jeux pour les enfants. Un projet similaire est envisageable sur le site de l’actuel stade de football. »

Espaces verts. « Il faut créer un lien entre le site des Expos et le terril des Piges, en créant une passerelle, comme le proposait Eric Massin (PS), afin que les gens se réapproprient l’endroit. »

Loisirs. « Sur le site de Charleroi Sud, on peut créer un complexe de cinémas et des services. Par contre, il faut renoncer à la forêt tropicale sur le site des Expos car ce projet est trop énergivore. »

Mobilité. « Pour nous, il n’est pas nécessaire d’ajouter plus de parking. Par contre, le projet actuel du métro est insuffisant. Il faut renforcer l’offre de transports en commun. Nous proposons donc une nouvelle ligne de métro allant du Musée de la photo jusqu’au Bultia, en passant par le boulevard Tirou et la chaussée de Philippeville. Pour le reste, nous ne souhaitons pas revoir le tracé actuel mais son intégration dans l’espace urbain. »

Autre projet. « Nous voulons développer un chauffage urbain sur tout l’intérieur du petit ring. En effet, notre situation est bonne pour combiner production d’électricité et de chaleur (en récupérant la chaleur de la centrale électrique). Nous aurions ainsi un meilleur contrôle des émissions polluantes liées au chauffage. »


Les commentaires sont fermés



À voir également

Didier Albin, Le Soir, 10 mars 2016, édition Hainaut, p. 24

Charleroi: le stand de tir en infraction avec la réglementation environnementale

Les policiers de la zone s’entraînent dans une infrastructure non conforme.

Lire la suite

Didier Albin, l'Avenir (édition entre-Sambre-et-Meuse), 2 février 2016, p. SM 11

Toutes les motions d’Écolo recalées

Aucun des projets de motion inscrits à l’ordre du jour par le groupe Écolo de l’opposition n’a été mis au vote. Explications.

Lire la suite