Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Bernard Dallons fait son Printemps de Prague

Pendant que l’action sociale tourne au ralenti

  • Xavier Desgain, Secrétaire politique de la locale Ecolo de Charleroi
  • Luc Parmentier, Chef de groupe au Conseil communal

CPAS de Charleroi

Lors de la Commission « toutes sections réunies » préparatoire à la réunion conjointe du Conseil communal et du Conseil de l’Action sociale, Monsieur Bernard Dallons, Président du CPAS de Charleroi brillait par son absence.

Selon nos informations, il serait en villégiature dans la belle Ville de Prague.

Malheureusement, le sieur Dallons aurait oublié de prendre toutes les dispositions utiles pour que son voyage n’ait pas d’influence néfaste sur l’action sociale du CPAS. En effet, Monsieur le Président du CPAS a oublié de désigner le Membre du Conseil de l’Action sociale qui peut assumer ses fonctions.

Les compétences du Président d’un CPAS sont importantes :

  • la présidence des réunions du Conseil, du Bureau permanent et/ou des Comités spéciaux ;
  • la direction des activités du centre ;
  • l’instruction préalable des affaires qui sont soumises au Conseil, au Bureau permanent et aux Comités spéciaux ;
  • la convocation des réunions du Conseil de l’Action sociale, du Bureau permanent et des Comités spéciaux et l’établissement des ordres du jour ;
  • l’exécution des décisions du Conseil, du Bureau permanent et des Comités spéciaux, c’est-à-dire qu’il doit veiller à l’exécution des décisions et qu’il en est responsable ;
  • la représentation du CPAS dans les actes judiciaires et extrajudiciaires;
  • la signature des pièces avec le secrétaire ;
  • l’ouverture, en principe, de la correspondance ;
  • l’octroi, en cas d’urgence et dans les limites fixées par le règlement d’ordre intérieur du Conseil de l’Action sociale, d’une aide, à charge pour lui de soumettre sa décision au Conseil - ou à l’organe auquel le Conseil a délégué cette attribution - à la plus prochaine réunion, en vue de la ratification ;
  • etc.

En cas d’empêchement du président, ses fonctions sont assumées par le membre du Conseil qu’il désigne. La désignation se fait obligatoirement par écrit et ce, afin d’éviter toute contestation. A défaut d’une telle désignation, le Conseil désigne un remplaçant parmi ses membres et, en attendant cette désignation, les fonctions de président sont exercées, s’il y a lieu, par le conseiller ayant la plus grande ancienneté en tant que conseiller de l’Action sociale.

Ce qui veut dire, en résumé, que sans désignation officielle d’un remplaçant, plusieurs centaines de décisions et notamment des aides sociales URGENTES ne peuvent être mises en œuvre !

Les « clients » du CPAS, les plus précarisés d’entre nous se retrouvent donc sans aide pendant que leur Président fait son Printemps de Prague !

Le Conseil de l’Action sociale arrête, dans son règlement d’ordre intérieur, des règles de déontologie et d’éthique qui consacrent, notamment le refus d’accepter un mandat qui ne pourrait être assumé pleinement. Nous sommes manifestement dans ce cas de figure !

La majorité XXL vient une fois de plus de montrer son inaction car le Bureau permanent n’a même pas pris la peine de « désigner » le plus ancien conseiller de l’Action sociale pour continuer à faire tourner la boutique.

Le Printemps de Prague avait provoqué la réaction de l’URSS qui, après l’échec des négociations, avait envoyé tanks et soldats pour imposer une « normalisation ».

Il serait peut-être temps que le Collège communal, autorité de tutelle, fasse de même !


Les commentaires sont fermés



À voir également

Voeux 2018

Vœux 2018 - Une ville pour les Carolos, par les Carolos

Pour les écologistes, il est important que les habitants de la ville participent à sa relance,...

Lire la suite

microphone - © Littleman & www.sxc.hu

Petits fruits… de mon jardin

Ecolo sensibilise la population à une production locale et de qualité, qui fait vivre nos...

Lire la suite