Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Charleroi: une caisse noire découverte après un kidnapping

Le dernier week-end, une responsable des plaines de jeux de Charleroi a été victime d’une agression à son domicile, ce qui a permis à ses agresseurs de s’emparer de plusieurs milliers d’euros. Ecolo et le MR se sont étonnés mercredi de l’existence persistante de ce type de « caisse noire ».

L’agression subie par cette responsable l’a conduite de son domicile de Montigny-le-Tilleul à la maison communale de Mont-sur-Marchienne, où elle a été obligée de remettre à ses assaillants les quelques milliers d’euros que contenait un coffre.

La Ville de Charleroi avait expliqué mardi que cette somme était en voie de régularisation : il s’agissait, disaient les autorités communales, de sommes destinées à aider des familles nécessiteuses. Elles devaient être réintégrées au compte communal officiel.

Ecolo a réagi mercredi à ces affirmations. Le parti Vert rappelle qu’en 2007, une comptabilité parallèle avait été retrouvée dans les locaux du service du 3ème âge et que les élus locaux d’Ecolo « avaient posé pour préalable à leur entrée dans la majorité la mise en oeuvre d’un audit externe généralisé pour mettre à plat “les affres du passé” et nettoyer enfin ce passif comptable et administratif douteux, peu transparent et susceptible de dérives ».

Ecolo annonce aussi qu’il demandera « des comptes au Bourgmestre ainsi qu’au Receveur pour que toute la clarté soit faite sur cette caisse grise et les responsabilités mises en exergue et afin de savoir depuis quand le(s) les compte(s) en question sont connus du Collège, quels sont les mandataires ou les fonctionnaires communaux qui géraient ces comptes, quelles étaient les conditions de gestion de ces comptes (délégation de pouvoir, montant maximum des dépenses, respect de la législation sur les marchés publics) et “où sont passés les liards ? “.

De son côté, le MR a également réagi, par la voix d’Olivier Chastel, chef de file des conseillers communaux libéraux qui s’est dit « étonné et agacé » d’apprendre par la presse l’existence de cette caisse parallèle. Pour Olivier Chastel, il est « intolérable que ce type de caisse existe encore, alors que des dispositions ont eu largement le temps d’être prises ».

L’élu réformateur constate aussi que, lors du collège communal de mardi, « l‘échevine titulaire Latifa Gaouchi a préféré s’absenter que de venir rendre compte de l’existence de ce compte devant le collège communal ». « J’ai demandé une réunion d’urgence de la majorité tripartite », dit encore Olivier Chastel.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Didier Albin, Le Soir, 10 mars 2016, édition Hainaut, p. 24

Charleroi: le stand de tir en infraction avec la réglementation environnementale

Les policiers de la zone s’entraînent dans une infrastructure non conforme.

Lire la suite

Didier Albin, l'Avenir (édition entre-Sambre-et-Meuse), 2 février 2016, p. SM 11

Toutes les motions d’Écolo recalées

Aucun des projets de motion inscrits à l’ordre du jour par le groupe Écolo de l’opposition n’a été mis au vote. Explications.

Lire la suite