Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les pingouins plutôt que les coqs ?

Il n’aura fallu que quelques heures pour qu’il finisse par s’évaporer sur la banquise du rond-point du boulevard Tirou… Sa robe de glace n’a en effet pas pu résister aux rayons particulièrement perçants du soleil. Toujours est-il que ce pingouin insolite installé par le groupe Écolo a été admiré par les nombreux automobilistes et passants. Ainsi, il a remplacé les trois coqs de l’artiste Charles Delporte.

L’avenir de la planète

Pour les Verts, la symbolique de cette action est double : il y a l’allusion, certes, au réchauffement climatique mais surtout la volonté d’attaquer les dérives de la campagne. « On avait envie de mettre l’accent sur nos projets contrairement aux “combats de coqs” auxquels on assiste entre certains mandataires, explique Isabelle Meerhaeghe, candidate sur la liste Écolo pour l’arrondissement de Charleroi. À travers nos actions sur le terrain, il apparaît très clairement que l’environnement et l’avenir de la planète sont des questions majeures pour la population. On remarque d’ailleurs que bon nombre de citoyens et d’entreprises sont passés à l’action. Par contre, le pouvoir public et les décideurs restent à la traîne, préférant le combat des coqs à celui des pingouins ! »

Le transport scolaire autrement

Parmi les projets que défendent les écologistes, figure la réorganisation des déplacements scolaires. Comme l’explique Christophe Clersy, candidat aux élections : « A Courcelles, les dépenses relatives à ces déplacements ont augmenté de 50 % en moins de deux années. Lorsqu’on connaît la situation précaire de nos communes au niveau financier et sur le plan environnemental, il est étonnant que les partis traditionnels ne s’emploient pas davantage à mettre en place des politiques novatrices pour retrouver des marges de manoeuvre. » D’où la volonté des Verts de regrouper, par exemple, des deux heures d’éducation physique dans le primaire. « On pourrait alors imaginer que les enfants se rendent au bassin à vélo sous l’encadrement de moniteurs issus de l’associatif », poursuit Christophe Clersy.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Didier Albin, Le Soir, 10 mars 2016, édition Hainaut, p. 24

Charleroi: le stand de tir en infraction avec la réglementation environnementale

Les policiers de la zone s’entraînent dans une infrastructure non conforme.

Lire la suite

Didier Albin, l'Avenir (édition entre-Sambre-et-Meuse), 2 février 2016, p. SM 11

Toutes les motions d’Écolo recalées

Aucun des projets de motion inscrits à l’ordre du jour par le groupe Écolo de l’opposition n’a été mis au vote. Explications.

Lire la suite