Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Comment assurer la sécurité des enfants de la Cité des Verreries ?

  • Anne Cattiez, Conseillère communale

Le 11 mai dernier, l’ensemble du Collège et des conseillers était invité à la présentation d’une activité menée par les femmes d’un quartier de Jumet Hamendes, en formation avec la Funoc.

Ces femmes présentaient par l’intermédiaire d’une maquette, leur vision idéale de leur quartier. Si elles le percevaient comme une utopie, il semble que ce soit bien les fonctions de base que devraient posséder un quartier qui étaient présentées.

Mais une question particulièrement interpellante a été soulevée par l’ensemble de ces femmes : la sécurité de leurs enfants par rapport au chemin de fer (la voie Charleroi-Ottignies) qui longe le quartier des Verreries, où se trouve une des cités dépendant du Logis moderne. Aucune protection n’est installée et les enfants y jouent régulièrement sans difficulté et sans sécurité.

Les femmes ont parlé des situations de violences familiales que ce genre de situation pose. En effet, les mères, inquiètes, n’hésitent pas à frapper leurs enfants qui vont jouer sur les voies.

Elles ont interpellé la société du logement social, la SNCB, ou la commune pour demander de sécuriser le passage vers le chemin de fer. Apparemment, chaque institution se renvoie la balle et chacun se rejette la responsabilité, jusqu’à ce qu’un accident ne se produise.

Monsieur le Bourgmestre, des citoyennes se mobilisent et participent à vouloir l’amélioration de leur cadre de vie et la sécurité de leurs enfants : cette démarche citoyenne doit être entendue par les pouvoirs publics.

Personne ne semble savoir à qui incombe la responsabilité de la sécurisation du chemin de fer : la SNCB ? Le Logis moderne ? La commune ? Il n’empêche, le chemin de fer se trouve sur le territoire de notre commune, le terrain de la société d’habitation sociale « le Logis moderne » se trouve sur le territoire de notre commune. La ville ne pourrait-elle pas prendre le relais de ces femmes pour trouver une solution ?

Des démarches ont-elles été effectuées par la commune pour prendre connaissance du problème sur place et tenter de trouver à qui en incombe la responsabilité ?

Ces femmes vous ont invité pour faire part de leur travail sur leur quartier. Elles attendent une réponse de votre part et ne pas y répondre risquerait de renforcer des sentiments parfois bien négatifs à l’égard du politique.

Je vous en remercie.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Trafics de drogue et risques de corruption, comment sommes-nous protégés ?

Il n’y a pas une semaine qui passe sans que les trafics de drogue et leurs nuisances fassent...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Rénovation du Boulevard Mayence... Et l’information Bordel !

Monsieur l’Echevin, Des panneaux nouvellement plantés annoncent la rénovation du Boulevard Mayence...

Lire la suite