Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Oui au Mundial pourvu que tous en profitent

Ecolo veut s’assurer que la candidature carolo génère des retombées positives pour tous

Charleroi sera candidate à la coupe du monde 2018, la déclaration de Jean-Jacques Viseur ne manque pas d’enthousiasme, tout comme elle ne manque pas de surprendre le groupe Ecolo qui tient à réagir à cette annonce.

Persuadés que l’événement peut apporter un dynamisme à la ville de Charleroi, les verts veulent qu’il soit intimement lié au sport pour tous. Car inutile de se voiler la face, le projet nécessiterait d’importants investissements publics. Et par conséquent, cela doit profiter à l’ensemble des citoyens de Charleroi.

L’accueil d’un événement planétaire tel qu’une coupe du monde de football requiert d’importants efforts tout particulièrement au niveau des infrastructures, dans les capacités d’accueil des visiteurs et dans les transports en commun.

Dans cette optique, la Régionale Ecolo de Charleroi rappelle que l’une de ses priorités s’attelle au développement du sport pour tout le monde. La participation de la Ville de Charleroi à la coupe du monde ne peut dès lors s’envisager hors de cette dimension.

Et le parti de rappeler que parmi ses projets, figure la création d’un pôle sport pour tous sur le site des anciens AMS à Marchienne, avec un stade pour les deux clubs carolos et de nombreux terrains d’entraînement pour les écoles de jeunes. La taille de l’infrastructure dépendant de la participation belge à la coupe du monde.

Cette localisation permet notamment de bénéficier des infrastructures de transport existantes et donc d’éviter de gaspiller de l’argent public. Des perspectives de financement privé devront impérativement être envisagées au niveau de la construction d’un potentiel nouveau stade.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Didier Albin, Le Soir, 10 mars 2016, édition Hainaut, p. 24

Charleroi: le stand de tir en infraction avec la réglementation environnementale

Les policiers de la zone s’entraînent dans une infrastructure non conforme.

Lire la suite

Didier Albin, l'Avenir (édition entre-Sambre-et-Meuse), 2 février 2016, p. SM 11

Toutes les motions d’Écolo recalées

Aucun des projets de motion inscrits à l’ordre du jour par le groupe Écolo de l’opposition n’a été mis au vote. Explications.

Lire la suite