Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les Verts plaident pour un verre plus solide

La députée Ecolo Isabelle Meerhaeghe a interpellé le ministre André Antoine sur les perspectives d’avenir du secteur carolo du verre.

Historiquement , le Pays de Charleroi s’est construit sur trois industries du secteur primaire. Si l’exploitation minière de la houille est à jamais révolue, la sidérurgie et la fabrication du verre restent implantées dans la métropole et ses alentours. La crise financière et ses répercussions sur l’économie paralyse une bonne part des activités métalliques et verrières basées à Charleroi et AGC (Asahi Glass Company, leader mondial du verre) vient même d’annoncer une nouvelle restructuration de son site fleurusien : 163 emplois y sont menacés.

Dans ce contexte, la députée régionale et communautaire Isabelle Meerhaeghe a interrogé le ministre André Antoine sur les intentions du gouvernement pour assurer l’avenir du secteur du verre à Charleroi.

La députée verte commente : « En 2000, Charleroi comptait encore 1 800 travailleurs dans le secteur du verre. Si AGC va au bout de sa restructuration, ils ne seront plus que 560. Pourtant, au-delà de sa riche histoire verrière, Charleroi dispose encore d’une solide expertise, notamment à travers le centre mondial de recherche et développement d’AGC, basé à Jumet ».

En corollaire aux défis environnementaux et climatiques, il apparaît que le futur du verre carolo devrait passer par la technologie et la haute valeur ajoutée, et, a fortiori, par une mise en place de formations adéquates pour préparer les travailleurs à la fabrication de ces nouveaux verres solaires, électroniques ou antibactériens.

C’est dans ce sens que le ministre André Antoine, qui compte la Formation parmi ses attributions, a répondu à l’interpellation de la députée Écolo : « Le gouvernement wallon a la volonté de mettre en place des synergies fortes à ce niveau avec les différents acteurs concernés tels que les syndicats, le FOREm ou le centre de compétence du secteur verrier ».

La députée Isabelle Meerhaeghe entend rapidement interpeller la ministre de l’Enseignement, Marie-Dominique Simonet, sur le même sujet.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Didier Albin, Le Soir, 10 mars 2016, édition Hainaut, p. 24

Charleroi: le stand de tir en infraction avec la réglementation environnementale

Les policiers de la zone s’entraînent dans une infrastructure non conforme.

Lire la suite

Didier Albin, l'Avenir (édition entre-Sambre-et-Meuse), 2 février 2016, p. SM 11

Toutes les motions d’Écolo recalées

Aucun des projets de motion inscrits à l’ordre du jour par le groupe Écolo de l’opposition n’a été mis au vote. Explications.

Lire la suite