Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Parking : le règlement de retour au conseil

Le nouveau règlement sur le parking en surface avait été reporté lors de la dernière séance du conseil de Charleroi. Il revenait, hier soir, sur la table des mandataires. Avec les corrections qui s’imposaient concernant les dispositions relatives au parking gratuit réservé aux personnes handicapées en dehors des places qui leur sont réservées.

« On a constaté qu’à Charleroi, le taux des places occupées par les personnes handicapées s’élève à 6,5 voire 7 % alors que la moyenne wallonne est de 3 %, explique Michel Delespinette, de la Régie communale autonome. Rien n’explique cette proportion plus importante, si ce ne sont les abus, les copies de cartes… » La RCA a revu sa copie, si l’on ose dire. Pour pouvoir bénéficier du parking gratuit à Charleroi, il faudra, à la fois, arborer sa carte officielle délivrée par le Fédéral et une carte délivrée par la RCA mentionnant l’immatriculation.

La proposition n’emballe pas Écolo qui, en commission déjà, avait rejeté le principe du paiement pour cette catégorie d’automobilistes en raison de l’occupation abusive des places pour personnes handicapées par des personnes valides. Les Verts ne voient pas non plus d’un bon oeil que les agents de la RCA puissent dorénavant appliquer une redevance de 100 € pour ceux qui, précisément, occupent sans autorisation ces places réservées : s’ils approuvent la philosophie de la redevance, ils craignent qu’elle ne pose problème alors que ce stationnement illégal constitue une infraction du deuxième degré. « Rien n’empêche une amende administrative de s’ajouter à une amende pénale », indique-t-on à la RCA.

Cent euros, ce sera aussi le tarif pour ceux qui occuperont abusivement les emplacements de chargement et déchargement. Par ailleurs, les prestataires de soins bénéficieront, pour 150 €, d’un abonnement à l’année les autorisant à stationner gratuitement dans le cadre de leur profession

.

Rappelons, d’une façon plus générale, que la période pendant laquelle une redevance est exigée sera réduite de deux heures : entre 10 et 17 h. En revanche, les contrôles seront renforcés. Et lorsqu’un automobiliste stationné n’aura pas affiché son ticket, il lui en coûtera d’office 25 € pour la journée, et non plus 15 € par demi-journée.

Ces dispositions entreront en vigueur ce 1er janvier 2010 à l’exception de celles qui concernent les cartes pour moins valides (1er janvier 2011) et les zones de livraison (1er juillet 2010).


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Didier Albin, Le Soir, 10 mars 2016, édition Hainaut, p. 24

Charleroi: le stand de tir en infraction avec la réglementation environnementale

Les policiers de la zone s’entraînent dans une infrastructure non conforme.

Lire la suite

Didier Albin, l'Avenir (édition entre-Sambre-et-Meuse), 2 février 2016, p. SM 11

Toutes les motions d’Écolo recalées

Aucun des projets de motion inscrits à l’ordre du jour par le groupe Écolo de l’opposition n’a été mis au vote. Explications.

Lire la suite