Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Quelles mesures de protection pour les jeunes mineurs d’âge en errance ?

Dans notre ville, nous observons de plus en plus de jeunes mineurs d’âge qui sont en errance sans scolarité, sans domicile, sans ressources et dans un état de santé physique et mental bien entamés.

  • Malika El Bourezgui, Conseillère communale.

Dans la plupart des cas, ces jeunes mineurs sont confrontés à la toxicomanie et aux dealers. Ils se livrent à des trafics en tout genre et la prostitution pour survivre.

Ce triste spectacle nous interpelle tous et nous nous interrogeons sur la protection de cette jeunesse.

Monsieur le Bourgmestre, pouvez-vous m’éclairer sur :

  • l’état de la situation de ces jeunes à Charleroi ?
  • les stratégies mises en place pour assurer leur protection ?
  • le rôle de la police et des services sociaux ?
  • le rôle des éducateurs de rue et leur nombre ?
  • la coordination des différents intervenants sociaux et juridiques ?
  • les structures de prise en charge pouvant accueillir ce public de jeunes mineurs d’âge ?
  • les alternatives proposées à ces jeunes désœuvrés ?
  • les actions de prévention et d’information menées auprès des jeunes, des familles, de l’école ?

Ne serait-il pas opportun que le département Prévention Drogue puisse présenter aux conseillers communaux, les actions menées et les moyens mis en œuvre pour lutter contre les nuisances du fléau de la drogue à Charleroi ainsi que l’évolution de la situation ?

D’avance, je vous en remercie.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

L’évolution des milieux urbains et la gestion des déchets

Lors du précédent Conseil communal, des interpellations ont soulevé la problématique des...

Lire la suite