Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

CPAS : budget à recentrer sur l’objet premier

Écolo demande au C.P.A.S. de recentrer ses actions sur l’objet premier que lui a assigné la loi du 8 juillet 1976 : « Toute personne a droit à l’aide sociale. Celle-ci a pour but de permettre à chacun de mener une vie conforme à la dignité humaine. »

  • Julien Lechat, Secrétaire politique de la locale Écolo de Charleroi
  • Jacqueline Lefin, Conseillère de l’Action sociale
  • Luc Parmentier, Chef de groupe au Conseil communal

CPAS de Charleroi

Récemment, le C.P.A.S. de Charleroi a choisi de parrainer tout d’abord un projet de « Charleroi Danses » pour lequel il a accordé un budget de 60.000 euros. Dans le cadre de l’ « année européenne de la pauvreté », il envisage de mener un projet « All right - la fête aux droits sociaux » y consacrant un budget de 100.000 euros. Un partenariat est prévu sans connaître la participation financière de ces partenaires.

Le C.P.A.S. gérera l’organisation de ce projet de deux jours distrayant ainsi le personnel pour le construire et le gérer, ce qui implique que ses services ne disposeront pas de ce personnel.

Le C.P.A.S. depuis plusieurs années et à de multiples reprises, comme les autres C.P.A.S. et l’Union Wallonne des C.P.A.S., dénonce leur manque de moyens, les difficultés qu’il rencontre à faire face à ses obligations, à répondre à l’objectif que la loi lui a assigné.

Écolo demande que le C.P.A.S. recentre ses projets et ses moyens sur cet objectif premier afin répondre au mieux aux besoins rencontrés. Il peut être un partenaire dans ces projets tout en préservant ses moyens.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Voeux 2018

Vœux 2018 - Une ville pour les Carolos, par les Carolos

Pour les écologistes, il est important que les habitants de la ville participent à sa relance,...

Lire la suite

microphone - © Littleman & www.sxc.hu

Petits fruits… de mon jardin

Ecolo sensibilise la population à une production locale et de qualité, qui fait vivre nos...

Lire la suite