Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Semaine Européenne de la Démocratie Locale 2009

Dernièrement, la “Semaine européenne de la Démocratie locale” a eu lieu du 12 au 18 octobre 2009. Pour rappel, il s’agit d’une manifestation européenne annuelle, initiative conjointe du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe et du Comité Européen de la Démocratie Locale et Régionale, basée sur des événements locaux et nationaux organisés simultanément dans tous les Etats membres du Conseil de l’Europe par les collectivités locales participantes.

  • Malika El Bourezgui, Conseillère commmunale

Le 15 octobre est la date pivot de la Semaine et commémore l’ouverture à la signature de la Charte européenne de l’autonomie locale le 15 octobre 1985.

L’objectif de la SEDL est de renforcer les connaissances qu’ont les citoyens de leurs collectivités locales et promouvoir leur participation démocratique au niveau local.

Les objectifs de cette initiative sont multiples. Il s’agit tout d‘abord d’éclairer les citoyens européens sur le fonctionnement de leurs collectivités locales, de les informer sur leurs possibilités de participer aux affaires locales et ce faisant, d’attirer leur attention sur le fait que leur participation est essentielle à une démocratie locale dynamique. De même, la SEDL donne l’opportunité de sensibiliser les élus et les fonctionnaires des collectivités locales à la participation démocratique au niveau local et leur offre une occasion de rencontrer leurs citoyens dans un cadre informel, ludique et festif.

La SEDL s’adresse principalement aux collectivités territoriales de premier niveau (collectivités locales, villes, municipalités) qui en seront les maîtresses d’œuvre. Elle s’adresse également aux citoyens qui sont les principaux bénéficiaires des activités organisées dans le cadre de la « Semaine ».

Avec cette semaine, les instances européennes espèrent bien que les communes participantes organiseront sur une ou plusieurs journées des activités diverses pour différents publics locaux avec pour objectifs d’informer les citoyens, de recueillir leurs avis et attentes et de les inciter à s’impliquer activement dans la vie locale. Les collectivités locales sont libres d’organiser les activités qui leurs paraissent être les plus nécessaires ou les plus appropriées par rapport au contexte local.

Il s’agira, par exemple, de diffuser des supports d’information, d’organiser des journées portes ouvertes, des débats (avec des responsables et des élus locaux sur différents thèmes d’intérêt local) ou des activités ludiques (jeux, concours, etc.). Un accent particulier est mis sur les activités destinées au jeune public afin de le sensibiliser le plus tôt possible à la participation à la vie démocratique locale. Le cadre est propice au débat de sujets d’intérêt local et permet de mieux cerner les besoins, d’établir des rapports de confiance et de faire passer un message de responsabilité mutuelle.

Au regard des énormes défis que Charleroi doit relever pour assurer un développement durable et solidaire, c’était là l’opportunité de sonder le niveau d’implication et d’adhésion de nos citoyens et surtout d’entendre leurs besoins et attentes.

Apparemment, il semble que rien n’est transparu à Charleroi de cet évènement symbolique et on ne peut que s’en étonner.

Pourriez-vous m’éclairer sur :

  • les activités qui ont été organisées et proposées à cette occasion
  • les moyens de diffusion et de communication de l’information ?
  • les divers acteurs qui y ont été associés ?
  • les thématiques qui y ont été développées ?
  • l’évaluation de la participation citoyenne à cet évènement et les attentes qui s’en sont dégagées ?
  • les éventuels obstacles et contraintes rencontrés ?

En vous remerciant de la bonne suite que vous y réserverez .


Webmaster Webmaster ·  10 mars 2010, 18:30

On retiendra également l’interpellation de Malika El Bourezgui (Ecolo) au sujet des actions menées dans le cadre de la semaine européenne de la démocratie locale. Un très bon projet qui aurait pu être mené par la Ville, expliqua Ingrid Colicis, mais qui ne l’a pas été, quelque peu noyé dans les ” semaines de ” et autres ” journées de “. Un projet qui pouvait impliquer des actions transversales et auquel on sera plus attentif pour sa prochaine édition.

Source : site officiel de la ville de Charleroi

aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

L’évolution des milieux urbains et la gestion des déchets

Lors du précédent Conseil communal, des interpellations ont soulevé la problématique des...

Lire la suite