Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Pôle des Sports à Marchiennes

Beaucoup de fumée mais on attend désespérément l’étincelle…

  • Isabelle Meerhaeghe, Députée régionale et communautaire

Ce lundi 8 mars, lors de la commission des sports du Parlement wallon, Isabelle Meerhaeghe interrogeait André Antoine sur le projet de pôle des sports à la Porte Ouest de Charleroi.

Dans sa réponse, le Ministre a déclaré qu’il n’avait reçu aucun dossier de la Ville de Charleroi à ce sujet et qu’il invitait le Collège à prendre contact avec lui…

Après qu’Ingrid Collicis, Échevine des Sports de Charleroi, ait réaffirmé la semaine dernière encore, tout son scepticisme par rapport au grand projet de revitalisation de la Porte Ouest, le doute n’est plus permis : à côté des écrans de fumée médiatique, y a-t-il une véritable volonté politique de voir ce dossier, soutenu par l’ensemble du Comité stratégique de Charleroi, aboutir ?

Après plus de deux années de tergiversations et de cacophonie au sein de la majorité communale sur la localisation du stade, des infrastructures dignes de ce nom pour le sport pour tous verront-elles le jour à Marchiennes ?

En ce qui concerne le stade proprement dit, le Gouvernement a engagé une première tranche de 10 millions d’euros, une seconde tranche du même montant sera engagée prochainement mais le Ministre relève néanmoins que le Sporting n’a toujours pas marqué son accord pour jouer à Marchiennes et que, pour que Charleroi reste dans la course en respectant les délais, il est urgent de prendre également en considération la dépollution du site avant la construction.

Le pôle des sports aurait pu également s’inscrire dans le projet du centre sportif d’excellence qui verra le jour en Communauté française. Mais là aussi, le Ministre Antoine a apporté des précisions qui réduisent à néant cet espoir : « ce centre devrait voir le jour dans une ville universitaire et sur un site déjà pourvu en infrastructures sportives » a-t-il entre autres déclaré.

Il est urgent que les forces vives carolorégiennes jouent collectivement sur ce dossier. Or, on attend toujours l’assist du Collège afin que la Région puisse pousser la balle au fond des filets.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Voeux 2018

Vœux 2018 - Une ville pour les Carolos, par les Carolos

Pour les écologistes, il est important que les habitants de la ville participent à sa relance,...

Lire la suite

microphone - © Littleman & www.sxc.hu

Petits fruits… de mon jardin

Ecolo sensibilise la population à une production locale et de qualité, qui fait vivre nos...

Lire la suite