Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Pour la qualité de Vie à Charleroi, même au cœur du Calvaire de Gosselies

« Je compte sur la force de l’exemple. Les plus petits détails ont leur importance : nettoyez votre seuil, soignez votre façade, mettez des fleurs fraîches sur la table. Tout commence par le respect de soi. Les gens se sentent plus rapidement responsables d’eux-mêmes dans un environnement qui force le respect. » Franco Dragone

  • Jean-Christian Sombreffe, Secrétaire administratif
  • Julien Lechat, Secrétaire politique
  • Luc Parmentier, Chef de groupe au Conseil communal

Nid de poule

A Gosselies, aux alentours de la rue du Calvaire et de la place Albert Ier, il n’est pas facile de se déplacer en voiture ou en deux-roues. La signalisation au sol, tout comme les panneaux routiers, sont mal entretenus et ont souvent tout simplement disparu, ce qui fait courir des risques à toutes les catégories d’usagers. À pieds, il s’agit d’éviter les nombreux trottoirs défoncés …

Voici plus de deux ans, au travers d’une action à Sart-les-Moines, écolo dénonçait déjà « l’indifférence insupportable de la majorité XXL envers les quartiers de Charleroi et la dégradation continue de la qualité de vie de leurs habitants, notamment en ce qui concerne l’absence de propreté et de signalisation, ainsi que son incapacité à assurer la sécurité de ses habitants sur la voie publique ».

À l’époque, il nous était répondu qu’il fallait du temps pour que la majorité en place à l’Hôtel de Ville trouve ses marques et sa façon de fonctionner. Cela n’est plus acceptable, particulièrement dans un quartier qui subit actuellement les travaux nécessaires au réseau de métro léger, et qui devrait être protégé par une signalisation plus rigoureuse. En outre, le quartier du Calvaire à Gosselies n’est qu’un des nombreux exemples de quartiers où l’entretien fait défaut et où la qualité de vie se dégrade.

Écolo trouve pourtant, comme le dit Franco Dragone, que « tout commence par le respect de soi ». Pour cela, chacun est responsable de la façon dont il agit pour faciliter le vivre ensemble en adoptant les gestes simples qui l’améliorent, par exemple en gérant ses déchets et son stationnement de façon à laisser une ville agréable à vivre pour tout un chacun.

Mais Écolo pense aussi que la majorité XXL doit elle-même sortir de sa léthargie et éprouver du respect pour la ville qu’elle gère, pour ses quartiers, pour ses citoyens.

C’est pourquoi Écolo propose non seulement de réinvestir dans l’entretien de la voirie, mais bien au-delà, dans les aménagements urbains qui permettent aux usagers faibles de se déplacer plus facilement.
Écolo demande simplement l’application du pacte de majorité communale quand il prévoyait « la promotion des modes de transport doux et la protection des usagers les plus faibles ».

400 tracs distribués en moins d’une heure.


 

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Saint Valentrain 2013 - ça part en sucette

Saint-Valentrain : la SNCB part en sucette

Ce vendredi 8 février, Écolo a remercié les navetteurs pour leur choix en faveur de la planète.

Lire la suite

Mobilite-Xavier_Desgain.jpg

Mobilité - Xavier Desgain met en avant l'apport d'Ecolo dans ce dossier.

Prises de vue à deux endroits : l’un à la chaussée de Bruxelles où les poses de rails sont bien...

Lire la suite