Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Motion «universités»

Il est peut être important de mettre des chiffres derrière ces différents pôles :

  • Luc Parmentier, Conseiller communal.

Le Pôle Louvain correspond à 62.000 étudiants avec 4 universités : UCL, Facultés universitaires Saint Louis, FUNDP, FUCAM, 9 hautes écoles, 2 Instituts supérieurs d’architecture 4 Ecoles supérieures des arts et 1 Ecole supérieure de promotion sociale.
Celui de liège : 40.000 étudiants : avec 2 université :ULg et Facultés universitaires de Gembloux 10 hautes écoles, 2 Instituts supérieurs d’architecture 3 Ecoles supérieures des arts, 8 Ecoles supérieures de promotion sociale.
Le pôle Wallonie-Bruxelles – 35.000 étudiants : ULB, 5 hautes écoles, 2 Instituts supérieurs d’architecture 4 Ecoles supérieures des arts, l’Ecole royale militaire.

Et enfin le pôle hainuyer 16.500 étudiants : UMons et Faculté polytechnique de Mons, 2 hautes écoles et 4 Ecoles supérieures des arts.

De plus, il faut savoir que sur 1.000 habitants, le nombre de ceux qui entreprennent chaque année des études universitaires est de 40 dans le Brabant wallon, 25 à Bruxelles Namur et Liège et 17 dans le Hainaut.
En cohérence avec les processus de rapprochement et de non d’isolement des institutions, en vue d’un équilibre entre la visibilité et la taille des pôles qui se créent, condition de maintien du pluralisme, Ecolo est globalement favorable à la création de 3 pôles autour des 3 universités complètes, ainsi qu’à la conservation d’un lien privilégié entre l’UMons et l’ULB, ceci au bénéfice du développement de l’enseignement supérieur de l’ensemble du Hainaut.
De strictes garanties devront donc être obtenues en vue de maintenir un lien privilégié entre les institutions d’un même territoire, ceci quel que soit leur réseau d’appartenance, et les partenaires socio-économiques et culturels. En vue d’une plus grande démocratisation de l’enseignement, particulièrement dans le Hainaut, il y aura lieu de renforcer via de nouvelles habilitations adaptées aux besoins des publics ou par des redistributions d’habilitations, l’offre et l’accessibilité de l’enseignement supérieur.
L’important est en effet de s’assurer que le système des habilitations permettra à Charleroi (et à l’ensemble du Hainaut d’ailleurs) de renforcer ce qui existe déjà et d’élargir si possible les formations dispensées.
Une attention particulière devra à cet égard être portée aux premiers cycles dont on sait que la proximité géographique est un élément déterminant dans la décision d’inscription.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Passation

Monsieur le Bourgmestre, Depuis le mois de décembre 2006, trois mains, immenses, de 9 m de haut...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Affichage électoral

Monsieur le Bourgmestre, Les élections communales et provinciales viennent de se terminer....

Lire la suite