Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Périmètre de Remembrement Urbain

Un premier pas dans la revitalisation de la ville basse

  • Julien Lechat, Secrétaire politique
  • Luc Parmentier, Chef de groupe au conseil communal
  • Xavier Desgain, Député wallon et de la Communauté française
  • Isabelle Meerhaeghe, Députée wallonne et de la Communauté française

La locale écolo de Charleroi prend acte avec grand intérêt de l’adoption par le Gouvernement wallon du périmètre de remembrement urbain (PRU) sur une partie de la ville basse à Charleroi. Cela permettra de ramener au centre ville des activités commerciales qui jusqu’il y a peu s’installaient en périphérie et contribuaient à vider le centre ville, à augmenter les déplacements automobiles et à étendre la zone urbaine au détriment des zones agricoles. Après la localisation du futur stade de football dans la zone urbaine, c’est là la confirmation d’un tournant important dans la politique de gestion du bassin de vie de Charleroi que les écologistes saluent.

Les Verts espèrent que la Ville intégrera ce tournant dans ses choix futurs d’investissements, comme les zones d’activités économiques, les transports en commun et le logement durable. Il est en effet essentiel de favoriser des nouvelles dynamiques dans les noyaux d’habitat du bassin de vie de Charleroi et que les investissements publics soutiennent cette tendance.

La locale écolo de Charleroi rappelle l’importance de créer suffisamment de logements dans le quartier de la ville basse, de bien répartir ces logements pour éviter des zones désertes après 18 heures, et de rendre ces logements accessibles à toutes les classes sociales. C’est ainsi que les étages des commerces devraient être réservés au logement et organisés pour cela. C’est une condition indispensable pour réussir cette opération de rénovation urbaine.

Par ailleurs, pour les écologistes, il faut saisir cette occasion pour faire de la ville basse une vitrine de tout ce qui se fait de mieux en matière d’énergie : bâtiments à très faible consommation d’énergie, réseau de chaleur et de froid, utilisation exclusive d’énergies renouvelables, etc. Cette idée avait déjà été développée dans le cadre des forums de Charleroi 2020 et l’adoption du PRU sur la ville basse est l’occasion rêvée pour concrétiser cela. La ville de Charleroi doit avoir l’ambition de mettre ce projet ambitieux en œuvre.

Enfin, les écologistes seront attentifs à la cohérence de la politique locale de mobilité. C’est en effet le moment de favoriser clairement les transports en commun, de valoriser les investissements du métro et de soutenir la création de sites propres pour les bus afin de rendre le centre ville très attractif par les modes de déplacements les plus durables. Cela implique bien entendu de ne pas créer trop d’emplacements de parkings, qui ne vont que saturer encore plus les voiries du centre ville, et de donner une réelle priorité aux transports en commun pour qu’ils soient attractifs et finalement moins coûteux à la collectivité.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Voeux 2018

Vœux 2018 - Une ville pour les Carolos, par les Carolos

Pour les écologistes, il est important que les habitants de la ville participent à sa relance,...

Lire la suite

microphone - © Littleman & www.sxc.hu

Petits fruits… de mon jardin

Ecolo sensibilise la population à une production locale et de qualité, qui fait vivre nos...

Lire la suite