Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Question orale

À M. Henry, Ministre de l’aménagement du territoire, de l’environnement et de la mobilité à propos des adaptations des services du TEC Charleroi et de l’adaptation des services lié à l’ouverture des nouvelles lignes de trams

  • Xavier Desgain, Député wallon et de la Communauté française

Le 13 octobre 2010

Monsieur le Ministre,

La presse régionale, dont Le Soir de ce samedi 25 septembre, et La Nouvelle Gazette de ce 27 septembre, annonce qu’une cure d’austérité est en vue pour le TEC Charleroi. La société estime qu’elle devra réduire de 14 millions à 13,43 millions la distance annuelle parcourue par les bus, si elle veut rééquilibrer ses comptes suite à la décision du gouvernement wallon de geler les dotations aux organismes d’intérêt public.
Le directeur du TEC Charleroi annonce ainsi que des comptages seront réalisés pour identifier les lignes les moins fréquentées, ainsi que celles sur lesquelles la fréquence pourrait être diminuée, tant en tout début de journée qu’en soirée et durant les week-ends, ce qui devrait d’ailleurs se faire régulièrement.

Cette situation est d’autant plus préoccupante que le TEC de Charleroi va bientôt mettre en service les nouvelles infrastructures de trams en surface sur la boucle du centre ville et sur la ligne vers Gosselies, et que la direction estime le surcoût de gestion de cette extension du réseau tram à 5 millions d’euros par an.

Monsieur le Ministre peut-il me confirmer les chiffres avancés par la direction du TEC Charleroi ? Sur quels éléments sont-ils établis ? Une étude a-t-elle été réalisée pour les démontrer ? Quelles en sont les conclusions ? Cette étude a-t-elle été communiquée aux administrateurs ? Quelle a été la fréquence des comptages de voyageurs sur les lignes durant ces dernières années ?

N’est-il pas opportun que la direction du TEC étudie aussi le potentiel de développement de certaines lignes du réseau du TEC Charleroi, tant aux heures de pointe qu’en heures creuses, tel par exemple l’augmentation de la fréquence des bus vers l’aéroport de Gosselies ? Ce serait plus constructif et respectueux de l’esprit de la DPR que de se focaliser uniquement sur les services à supprimer.
A ce propos, Monsieur le Ministre peut-il me faire connaître les adaptations de services qui ont été réalisées sur la zone du TEC Charleroi afin d’améliorer la qualité de l’offre avec les moyens existants durant ces cinq dernières années ? Ces adaptations sont-elles dans la moyenne des adaptations de services pratiquées dans les autres TEC ?


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Gare de Marchienne-au-Pont - Wiebevl-Creative Commons

SNCB - La gare de Marchienne-au-Pont

Question écrit de Jean-Marc Nollet, Ecolo-Groen Depuis quelques jours, il me revient que les...

Lire la suite

Parlement wallon

Trésorerie des Invests wallon : Xavier Desgain interrogera le Ministre de l’économie !

Suite aux articles du journal « l’Avenir » concernant la situation des trésoreries de nos Invests...

Lire la suite