Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Budget 2011 de la Ville de Charleroi

Les côtés positifs et négatifs du budget communal.

  • Luc Parmentier, Chef de groupe au Conseil communal

Budget - © www.sxc.hu

Permettez-moi d’abord de remercier, ce soir, les fonctionnaires communaux qui nous ont préparé de manière minutieuse ce budget 2011.

Tout d’abord les côtés positifs de la présentation de ce budget 2011 :

  • L’année dernière, j’avais rouscaillé sur l’absence de vos Echevins lors de la séance de questions réponses à la Commission « toutes sections » dédicacée à ce budget. Pour une fois et malgré le temps incertain, la majorité de vos Echevins était présent. Pouvoir poser les questions à qui de droit permet de recevoir des réponses plus éclairées. Un grand merci aux Echevins présents mercredi dernier !
  • Le retour pour cette version 2011 des notes de politique générales déposées par chaque Echevin et traduisant leur projet politique.

Voici pour le côté positif passons maintenant au côté négatif :

Pour résumer ce budget 2011, c’est un budget sans âme et démontrant que votre majorité XXL est devenue une majorité impuissantée. On se croirait déjà en fin de législature où la majorité sortante laisse tomber les bras en laissant la patate chaude aux suivants !

Au niveau du Budget ordinaire, la plus grande part des économies se fera sur le dos des travailleurs :

  • 2,4 millions pour la diminution de l’absentéisme sans coût pour l’employeur ;
  • 4,7 millions pour les départs d’agents sans remplacement ;
  • 14,7 millions pour la réduction des cotisations aux fonds de pension.

Mais la subtilité de ce Budget 2011, c’est que ces postes ne viennent pas diminuer les prévisions de dépenses mais se marquent désormais par des inscriptions en recettes ! Comprenne qui pourra !

Deux postes importants viennent gonfler ce poste personnel ;

  • 2,1 M pour le retour des projets PTP que votre majorité avait oublié de renouveler en 2010 ;
  • 2,6 M pour le coût supplémentaire généré par les nouvelles normes d’encadrement des garderies qui devrait être compensé par les 2,5 M de recettes à aller récupérer dans la poche des parents : ce n’est pas gagné ! Comme le dit le Receveur dans le rapport de la Commission budgétaire : « Je souligne que la prévision relative à l’amélioration de la récupération des interventions des parents dans les frais des garderies de 2,5 million d’euros reste basée sur des éléments théoriques et non des informations objectives. »

Les frais de fonctionnement sont relativement stables. C’est normal puisque l’on a déjà atteint l’os mais quelques diminutions de dépenses me posent question :

  • 223.516 euros pour l’entretien des chaudières. J’avais l’impression que quelques écoles ou serres communales souffraient de manière récurrente d’engelure !
  • 460,828 euros de diminution pour l’entretien des bâtiments scolaires. Dans quel monde vit-on ?
  • 176.833 euros de diminution pour l’encadrement différencié de nos implantations scolaires !

Les dépenses de transfert sont en adéquation avec le plan de gestion avec une diminution de 2,5 M de la dotation à la zone de police. Votre majorité a semble-t-il laisser de côté une de ses trois priorités qui était en début de législature la sécurité ! Même si les chiffres statistiques montrent une décrue de la criminalité à Charleroi, notre Métropole reste le plus souvent 1ère au hit parade belge de l’insécurité !
Ce budget 2011 voit la disparition d’un montant de 100.000 euros de primes « énergie » à accorder à nos concitoyens qui ne verront pas la différence puisque votre administration malgré un brainstorming intensif en 2010 n’a jamais défini les critères d’attribution.
Une autre diminution est selon notre groupe problématique, c’est la diminution de 56.000 euros du subside alloué au « Resto du Cœur » !
Que penser de la diminution de 30.000 euros des crédits pour les passe-sports !
Les dépenses de dette voient une augmentation des charges des prêts extraordinaires auprès du CRAC de 3,4 M.
Au niveau des recettes ordinaires, on retrouve le montant de l’impact du plan de gestion sur les coûts du personnel soit 21,8 M et les fameux 2,5 M pour les frais de garderie !
La nouvelle taxe « parking » de 0,7 M a du mal de compenser la taxe « aéroport » refusée par la région wallonne !

Passons maintenant au budget extraordinaire, l’endroit où l’on trouve normalement les nouveaux projets d’investissement de votre majorité soit plus de 110 M pour 2011.

Le terme « nouveau est relatif puisque près de 24 M d’euros de dépenses consistent en des REINSCRIPTIONS de projets prévus en 2010 et que votre majorité n’a pas réussi à concrétiser cette année. 24 M est le chiffre que vous m’’aviez annoncé mercredi dernier lors de l’étude de ce budget en toutes sections. En prenant ma calculette d’apothicaire, j’arrive plutôt à un montant avoisinant les 30 M auxquels il faut ajouter les montants relatifs aux différents projets Phénix soit plus ou moins 24,17 M.
En résumé, plus de 54 M d’euros soit la moitié du budget extraordinaire se résume à des réinscriptions du budget extraordinaire de 2010 !

Voici quelques nouveautés pointées dans ce budget extraordinaire :

  • 16 M pour l’acquisition du futur bâtiment de la cité administrative,
  • 2 M pour des travaux dans cet Hôtel de ville,
  • 1,5 M pou le remplacement des systèmes de chauffage amiantés et anciens,
  • seulement 400.000 euros pour des travaux de rénovation énergétique,
  • 600.000 euros de frais d’études techniques tels que les études de stabilité qui avant étaient faites en interne,
  • 1 M pour le remplacement de la couche d’usure des voiries communales,
  • 1,250 M pour la réfection de la Rue Jean Jaurès à Montignies sur Sambre,
  • 1,3 M pour la construction de vestiaires au stade Jonet et 1,7 M pour les vestiaires de l’Olympic à Marchiennes,
  • 600.000 euros pour l’étanchéité du Palais des Beaux-Arts,
  • 3750.000 pour la réfection des voiries de Charleroi Nord,
  • 950.000 euros pour la construction d’un éco-quartier à la Docherie,
  • 225.000 euros pour le projet Phénix de la ville haute.

On a vraiment l’impression que notre Métropole est priée de rentrer dans le rang pour devenir sous l’égide du CRAC une petite ville de province sans ambition !

J’aimerais revenir sur les notes scabinales qui souvent nous éclairent sur la politique menée par votre majorité.
Concernant les ressources humaines, on apprend qu’une enveloppe de 2,3 M est disponible pour le plan d’embauche et de promotions car elle n’a pas été mise en œuvre en 2010. Preuve en est que voter un budget aussi tardivement ne ressemble vraiment pas à de la Nouvelle gouvernance !
On y apprend aussi que notre Ville compte engager un Secrétaire Commun al adjoint et un receveur adjoint. Ce qui ne serait pas du luxe au vu du peu d’encadrement effectif des différents services communaux !
Parlons maintenant de notre Police locale où la principale mesure consiste à ramener le nombre d’opérationnels à 1000 pour 2011 (contre 1019 aujourd’hui) soit en deçà de la norme minimale ! On remplacera sans doute des hommes par des caméras puisque 60 caméras supplémentaires seront installées au Centre-ville. La fonction de police de proximité deviendra étriquée puisque les postes de police passeront de 16 postes actuellement à 9 demain. Cette diminution allant de pair avec l’instauration de permanences dans les maisons communales. Selon vos notes, la proximité sera renforcée par le lancement d’un nouveau site internet de notre Police locale. On parle sans doute d’une proximité virtuelle ! La note du 1er Echevin Paul Ficheroulle nous annonce que les principaux projets non réalisés en 201 dans les crèches, les écoles, les infrastructures sportives et autres bâtiments communaux constitueront l’ESSENTIEL de ces enveloppes budgétaires en 2011 vu les CARENCES en personnel de la Cellule Marchés publics et des départements techniques ! Il signale mais je crois que nous pouvons le croire que la capacité de ses services à réaliser leurs objectifs sera tributaire de la réalisation du plan d’embauche 2010 et de l’exigence de renforcement des équipes techniques et affaiblies par le départ d’agents en 2009 et 2010 ainsi que par le renforcement de la célèbre CMP, la Cellule des Marchés publics !
L’Echevin Eyenga met en avant la mise en place d’une ressourcerie et l’extension du parc de Gosselies qui devrait bientôt se nommer « le Parc des deux maréchaux » en référence à Ney et Von Blücher qui y sont passés lors de la bataille de Waterloo. Heureusement pour les Gosseliens que Cambronne ne soit pas passé par là !
L’Echevin Eric Massin en charge de du programme politique des grandes villes souligne l’avenir incertain de la reconduction de celui-ci au-delà de juin 2011. En tant qu’Echevin du logement, il poursuit la réhabilitation de l’îlot Dauphin mais ne parle que de la poursuite de la réalisation de l’étude sur celui de l’îlot Bertrand qui devrait être bouclée depuis près de 15 ans alors que ce quartier est exsangue depuis près de 20 ans !
Madame l’Echevin des écoles nous signale que : « ces services administratifs introduiront un maximum de projets auprès des autorités subsidiantes et de tout organisme procurant des moyens.» Voila une phrase qui ne mange pas de pain mais qui ne définit en rien les types de projets à venir !
Madame Daspremont Echevin de l’Etat civil remet le couvert comme chaque année sur la modification du nom des rues portant le même nom. Un 1er lot test devrait être traité en 2011. L’espoir fait vivre disait « Paul Pastur » ou Francesco Ferrer!
Madame Anne-Marie Boeckaert, Echevin du 3ème Age met en avant l’organisation des spectacles pour les ainés oubliant de dire que les pertes de ces activités sont prises en charge par la régie communale Autonome !
Madame Ornella Cencig nous rappelle que le marché de gros ne rentre plus dans le corps business de notre Métropole et devrait être vendu au privé.
Madame Ingrid Colicis nous annonce le 1er carnaval de Charleroi organisé par la nouvelle ASBL qui se déroulera le 8 mars prochain ! Carnaval qui sera des plus restreints car cette jeune ASBL n’a pas pu signer les contrats de plusieurs groupes folkloriques invités suite au retard dans le paiement de leurs subsides !
Mon coup de cœur ira à notre Echevin Antoine Tanzilli qui sera au commande du projet Charleroi 1911- 2011 véritable constellation d’évènements qui se déploieront durant 7 mois et impliqueront les mondes culturels et industriels de Charleroi !
Quant à la politique sociale, pour la Ville qui se revendique capitale sociale de la Wallonie, il faut vraiment la rechercher dans “la note de synthèse” de l’Echevin de l’Action sociale Bernard Dallons. Il n’y a pas qu’au niveau du CPAS que des mesures et des projets peuvent être entrepris. Les projets sociaux de notre Echevin semblent bien minces ou très peu structurés ou développés au niveau des quartiers ou au niveau de l’égalité des chances. Si la Ville manque de moyens, cela ne doit pas se faire au détriment de ces citoyens et particulièrement les plus faibles.

Au niveau des votes, je ne vous étonnerai pas si je vous annonce que notre groupe votera contre ce budget 2011 ainsi que celui de la régie Foncière et votera positivement le budget de la zone de police.

Le temps c’est comme un flocon de neige, pendant qu’on se demande ce que l’on va faire avec, il fond. [Anonyme]

Le chemin des politiciens est parsemé de peaux de banane, parfois même sur des plaques de verglas. Extrait du journal Times - 16 Février 1989 [Ronald Butt]


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Passation

Monsieur le Bourgmestre, Depuis le mois de décembre 2006, trois mains, immenses, de 9 m de haut...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Affichage électoral

Monsieur le Bourgmestre, Les élections communales et provinciales viennent de se terminer....

Lire la suite