Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Des microzones économiques

Parmi les défis à relever en 2011, les écolos carolos veulent développer, dans la région de Charleroi, des microzones à vocation économique.

Les Verts carolos avaient déjà planché pour dénicher des zones d’activités économiques épargnant les terres agricoles. Avec succès. C’est le cas, par exemple, pour l’extension du zoning de Fleurus au sud de la E42. Ils ne s’arrêtent pas en si bon chemin puisque, conformément au Plan Marshall 2.vert, ils entendent valoriser des microzones à vocation économique.

«Écolo a fait inscrire ce point dans la Déclaration de politique régionale, explique le député wallon Xavier Desgain. Il s’agit de zones entre 3 et 8 hectares, insérées dans le tissu urbain. Ce sont des sites souvent symboliques qui ont un imapct visuel négatif. L’objectif est de les rendre positif grâce à l’implantation d’activités compatibles avec leur environnement, des PME, des espaces de bureaux.» Le site des anciennes fonderies Léonard-Giot, à Marchienne-au-Pont, a déjà été retenu par le Gouvernement wallon qui a dégagé près de 5,4 millions € pour sa reconversion. «Nous sommes en train de faire un état des lieux, poursuit le député. Nous allons rencontrer Igretec à ce propos. Une dizaine de sites pourraient faire l’affaire.» Par exemple l’ancien charbonnage 10 du Gouffre, à Châtelineau, et les anciennes poteries de Bouffioulx. «Il s’agira aussi, cette année, ajoute Desgain, d’assurer le suivi de la mise en oeuvre de la future écopôle, à Farciennes. » Un projet novateur en région wallonne de par son organisation plus respectueuse de l’environnement.

Toujours dans le domaine économique, 2011 sera aussi, pour Écolo, celle d’un soutien à la sidérurgie qui inspire les plus vives inquiétudes, à Carsid et Carinox. «Il faut trouver une solution pour maintenir un schéma industriel cohérent. Une piste, pour sortir par le haut, est de miser sur le développement durable, en élargissant la gamme de produits, plus durables, comme Industeel.» Un soutien, Écolo estime que les transports publics en auront aussi bien besoin. Les trains, d’abord, dont les gares subissent fermetures et réductions de services, accroissant simultanément déshumanisation et insécurité. Pas de quoi reprendre des parts de marchés à la voiture, disent les Verts qui annoncent une motion destinée aux conseils communaux de la région. Il s’agira aussi d’être attentif à la réorganisation du réseau des TEC Charleroi, prévue avec la mise en service des nouvelles antennes du métro. «Une concertation est indispensable avec les écoles, les entreprises, Igretec, les communes, insiste Desgain. Jusqu’ici, elle n’est pas prévue.»

L'Avenir (Pays de Charleroi) - 21-01-2011

Autre article sur le même sujet

Les Verts au taquet

Les Écolos carolos entendent défendre plusieurs dossiers

La locale Écolo de Charleroi, accompagnée des députés Isabelle Meerhaeghe et Xavier Desgain, a tenu à faire le point sur les actions à mener au cours de cette année 2011.

Pour les Verts, le soutien à la sidérurgie carolo doit impérativement passer par la défense d’un périmètre industriel stable, mais également par l’inscription de la sidérurgie dans le développement durable.

Nous voulons qu’une solution soit trouvée pour maintenir un schéma industriel stable et cohérent pour la sidérurgie wallonne en mettant autour de la table les différents acteurs concernés,” souligne Xavier Desgain. “Pour assurer la pérennité des installations, il est évident qu’il faut soutenir le développement de la sidérurgie en élargissant la gamme de produits de haute valeur ajoutée et s’inscrivant dans le développement durable.

En matière de mobilité, Écolo a également annoncé qu’il serait attentif à l’opération de réorganisation des Tec Charleroi en vue de la mise en œuvre des nouvelles lignes du métro. “Il doit y avoir rapidement une grande concertation avec les différents acteurs qui seront concernés par l’arrivée des trams (Igretec, entreprises, communes, écoles…) afin de permettre aux Tec Charleroi d’optimiser les lignes et ainsi éviter les doubles emplois trams-bus. De plus, l’amélioration de la mobilité passe incontestablement par la mise en place de sites propres comme par exemple sur la nationale 5.

Les Verts annoncent également un investissement de près de 425 millions d’euros consentis par le Gouvernement wallon pour améliorer le confort énergétique et la salubrité de plus de 10.000 habitations, ainsi que la mise en place, d’ici 2014, d’un cadastre répertoriant les spécificités de chaque logement public au niveau de son confort, de son isolation, etc.

Pour les logements privés, les Verts ont également rappelé que le plan HT lancé l’an dernier et permettant aux petits revenus de devenir propriétaires portait ses fruits sur la région de Charleroi. En effet, pour le territoire de Charleroi, 169 ménages dont les revenus annuels n’excèdent pas 16.950€ (dont 118 aux revenus de moins de 14.150 €) ont pu faire l’acquisition d’un logement.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Didier Albin, Le Soir, 10 mars 2016, édition Hainaut, p. 24

Charleroi: le stand de tir en infraction avec la réglementation environnementale

Les policiers de la zone s’entraînent dans une infrastructure non conforme.

Lire la suite

Didier Albin, l'Avenir (édition entre-Sambre-et-Meuse), 2 février 2016, p. SM 11

Toutes les motions d’Écolo recalées

Aucun des projets de motion inscrits à l’ordre du jour par le groupe Écolo de l’opposition n’a été mis au vote. Explications.

Lire la suite