Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Écolo : pas de «risque zéro»

Première force démocratique d’opposition face à la majorité tripartite de la Ville, le parti Ecolo livrait, hier, ses réflexions face aux émeutes de ces derniers jours.

«Ces événements constituent un profond révélateur du malaise urbain que connaît notre ville, avec une toxicomanie importante, la dégradation des liens sociaux dans de nombreux quartiers et l’appauvrissement de plus en plus intense de la population. L’insécurité économique et sociale crée un climat d’angoisse, de méfiance et de repli sur soi» .

Les Verts rappellent leur vision de cette problématique : «La délinquance n’est pas une fatalité. Elle est, par contre, le résultat de choix de société» . Pour Ecolo, qui concède qu’une «société à risque zéro n’existe pas», il faut trouver un juste équilibre : «En matière de drogue comme d’incivilités, nous plaidons depuis de nombreuses années pour que des alternatives à la répression soient développées, tout en évitant d’installer un sentiment d’impunité» . Enfin, les Ecolos carolos plaident pour que «la nécessaire rationalisation budgétaire de la Ville ne fasse pas l’impasse sur un renforcement de la police de proximité, proche des réalités de terrain et attentive aux phénomènes nouveaux dans les quartiers»


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Didier Albin, Le Soir, 10 mars 2016, édition Hainaut, p. 24

Charleroi: le stand de tir en infraction avec la réglementation environnementale

Les policiers de la zone s’entraînent dans une infrastructure non conforme.

Lire la suite

Didier Albin, l'Avenir (édition entre-Sambre-et-Meuse), 2 février 2016, p. SM 11

Toutes les motions d’Écolo recalées

Aucun des projets de motion inscrits à l’ordre du jour par le groupe Écolo de l’opposition n’a été mis au vote. Explications.

Lire la suite