Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Des rails sans trams ?

Au rythme actuel de remise en état des motrices par le TEC Charleroi : pas d’exploitation optimale du nouveau réseau carolo avant 2019.

  • Xavier Desgain, Député wallon et communautaire
  • Luc Parmentier, Chef de groupe au conseil communal
  • Julien Lechat, Secrétaire politique Locale de Charleroi

Métro de Charleroi - Gare du SudAprès de longs mois de travaux et quelques prouesses technologiques, le réseau de tram de Charleroi entre dans sa phase finale. En effet, en cette fin d’année nous devrions vivre l’inauguration et la mise en route de la boucle centrale et de l’extension vers Soleilmont. La ligne vers Gosselies suivra un peu plus tard.

Afin d’exploiter ce nouveau réseau, le TEC Charleroi devra disposer d’un plus grand nombre de motrice en état de fonctionner. Or étant donné l’état du matériel roulant, le service actuel semble déjà parfois difficile à assurer, et il n’est pas rare qu’un service soit retardé ou carrément supprimé.

Inquiet de cette situation et soucieux que l’opération « tram à Charleroi » soit une réussite, le député Xavier Desgain a interpellé le ministre de la mobilité Philippe Henry afin de faire le point sur la situation actuelle du TEC Charleroi.

Ses éléments de réponse, transmis par le TEC Charleroi, sont pour le moins édifiants : « A l’heure actuelle, le nombre de pannes des motrices est important. Le TEC Charleroi a enregistré une moyenne de 4 avaries par jour ouvrable dans le courant du 1er trimestre de cette année. Parmi ces avaries, une dizaine d’entre-elles provoque mensuellement des conséquences dommageables en exploitation. Les problèmes posés sont en cours de résolution.

L’exploitation du métro, telle qu’elle est prévue, nécessitera 37 voitures en ligne. Compte tenu d’un taux de réserve de 25 %, et de la possibilité de mettre en service un nombre plus élevé de véhicules accouplés si la fréquentation augmente, 49 véhicules seront nécessaires.

Actuellement, 44 véhicules sont en ordre de marche et le parc prévu sera disponible en 2019 au rythme actuel de remise en état des motrices (1 tous les deux ans). »

Ne pas disposer d’un nombre suffisant de motrice en état de fonctionner au moment de l’ouverture des nouvelles lignes, ne peut avoir que des conséquences dommageables sur la qualité du service et donc sur les chances de succès de ce nouveau réseau.

La Locale Ecolo de Charleroi s’étonne que le TEC Charleroi n’ai pas intégré ces éléments dans son plan de réorganisation des services, il est temps que son management se donne les moyens de remettre plus rapidement en état le matériel roulant, et ce afin d’offrir aux futurs usagers du tram carolo un service de qualité, fréquent, sûr et fiable.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Voeux 2018

Vœux 2018 - Une ville pour les Carolos, par les Carolos

Pour les écologistes, il est important que les habitants de la ville participent à sa relance,...

Lire la suite

microphone - © Littleman & www.sxc.hu

Petits fruits… de mon jardin

Ecolo sensibilise la population à une production locale et de qualité, qui fait vivre nos...

Lire la suite