Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Charleroi : le budget bis 2011 voté

Le conseil communal de Charleroi a voté lundi soir le budget 2011. Majorité contre opposition. Une seconde version – la première ayant été rejetée par la Région wallonne – très semblable à la première.

  • Source : Le Soir
  • Auteur : Philippe Mac Kay

Sans doute s’est-il agi, lundi soir, d’éviter de nouveaux tiraillements, sinon un nouvel affrontement, avec la désignation du secrétaire communal adjoint de Charleroi. Sorti « apte » des épreuves qualificatives, Gilles De Stercke, chef de cabinet du premier échevin Paul Ficheroulle, a fait l’objet d’une polémique et d’un recours introduit auprès du ministre de tutelle Paul Furlan, dès avant sa prestation de serment. Une polémique d’autant plus vive, dit-on, que le recours provient tant d’un autre candidat déclaré « inapte », que de remarques du chef de groupe MR Philippe Sonnet, présent lors de ces examens en tant qu’observateur. A quoi on a ajouté des dissensions internes au PS, le candidat étant considéré, à tort ou à raison, comme l’homme d’un clan, et donc peu aimé de l’autre.

Prudemment, le PS s’est réuni lundi après-midi, pour décider de demander le retrait de ce point de l’ordre du jour. Aurait-il été nommé hier, sans doute le secrétaire communal adjoint aurait-il fait l’objet d’un recours devant le Conseil d’Etat, avec probablement pour conséquence un nouvel imbroglio juridique, dans une Ville qui n’en est pas avare et qui se voit tenue d’y consacrer une bonne part de son énergie. Les récentes navettes juridiques, entre le retour du secrétaire communal Eric Lecomte au terme d’un arrêt du Conseil d’Etat, puis son nouvel écartement par le collège, en témoignent, qui ont eu pour effet la mise entre parenthèses de la secrétaire communale ff, Mireille Francotte. D’ailleurs, lundi soir, c’est un directeur d’administration, Guy Charlier, qui a prêté serment, pour être assumé secrétaire communal le temps de la séance du conseil.

Celui-ci a été consacré au budget 2011, sur lequel au moins l’unanimité s’est faite : il est très semblable à la première version, recalée par le gouvernement wallon, et le bourgmestre Jean-Jacques Viseur (CDH) en a convenu. Il se clôture, comme précédemment, par un déficit à l’exercice propre de plus de dix millions. Il a cependant vu une forme d’espoir dans l’arrivée du manager Christophe Ernotte, incarnation de la nouvelle collaboration établie, selon lui, entre Ville et Région. La majorité l’a rejoint sur ce point, tandis que, dans l’opposition, Xavier Desgain (Ecolo) critiquait avec virulence les « jeux de bac à sable et les chamailleries » de cette « majorité en affaires courantes ». Le budget a été voté majorité contre opposition.

Encore fallait-il que le sommet de l’administration retrouve son cours. On a entendu Mireille Francotte prêter à nouveau serment de secrétaire communale faisant fonction, ce qui la replace à la tête des fonctionnaires carolorégiens.

Autres articles sur le même sujet


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Didier Albin, Le Soir, 10 mars 2016, édition Hainaut, p. 24

Charleroi: le stand de tir en infraction avec la réglementation environnementale

Les policiers de la zone s’entraînent dans une infrastructure non conforme.

Lire la suite

Didier Albin, l'Avenir (édition entre-Sambre-et-Meuse), 2 février 2016, p. SM 11

Toutes les motions d’Écolo recalées

Aucun des projets de motion inscrits à l’ordre du jour par le groupe Écolo de l’opposition n’a été mis au vote. Explications.

Lire la suite