Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Des vœux et des défis

La tradition des vœux marque le moment charnière entre deux périodes:un dernier regard sur l’année écoulée et la résolution de porter son attention vers celle qui s’ouvre.

C’est bien ce mouvement que nous voulons partager avec vous. D’autant que, nous l’espérons, l’enjeu est bien là, l’année 2012 doit être celle d’une nouvelle responsabilité politique pour notre métropole.

Le regard que nous posons se veut d’ailleurs illustratif de notre manière d’être l’aiguillon de cette majorité, de notre vigilance démocratique et de notre force de propositions. Même sur les bancs de l’opposition, Écolo assume ce rôle en tant que parti progressiste soucieux de porter dans le champ politique des combats pour un développement durable solidaire, alliant et réconciliant quand c’est nécessaire, économie, social, éthique et environnement.

En 2008, nous vous disions : « En ce début d’année 2008, c’est aussi la page de l’année 2007 qu’il faut tourner au plus vite. Cette année fut encore une année surréaliste. Les péripéties, disputes, démissions retardées, retirées puis remises, le rabibochage après la dispute, les échevins des différents groupes politiques qui critiquent l’action de leur propre majorité,voire de leur personnel, l’incapacité du collège communal à remettre la machine sur ses rails, les agents communaux qui manquent de tout, le budget qui arrive en retard, les discussions à n’en plus finir en collège, la lenteur des prises de décision, la majorité XXL ne nous aura rien épargné durant cette année 2007 épouvantable. »

En 2012, rien n’a changé !

Notre souhait le plus cher est que notre ville fonctionne mieux afin de garantir la continuité et la qualité du service public et de répondre enfin aux très nombreuses attentes de la population carolorégienne.

Notre souhait, c’est que les préoccupations des Carolos soient enfin rencontrées en matière d’accès à un véritable service public (état-civil, délivrance de permis, sécurité, propreté, accueil de la petite enfance, etc.), d’emplois, de conditions de vie sociales et environnementales,de qualité de vie,de bien-être, d’accès à la culture et au sport pour tous et de développement économique.

Durant les cinq années chaotiques de cette majorité XXL, les Verts ont montré leur capacité de vigilance à contrôler et corriger, dans la mesure du possible, un exécutif communal qui n’a jamais trouvé le souffle, l’énergie et la cohésion politique pour relever les défis d’une meilleure gouvernance, de la relance économique, sociale et environnementale et de l’amélioration du bien-être de la population.

Nous avons été une force de proposition, de contribution et d’action pour tenter d’améliorer la situation et de corriger le tir.

Cela a régulièrement fonctionné. Nous avons obtenu des améliorations, des corrections de dossiers, comme jamais dans les mandatures précédentes.

Pour les années à venir, nous avons l’ambition d’aller au-delà et de participer, de façon utile, à la majorité communale et nous espérons que les électeurs carolos nous donnerons les moyens de nos ambitions. S’ils nous donnent le poids politique nécessaire, nous prendrons nos responsabilités pour que demain soit mieux que maintenant et qu’avant aussi !

Texte publié dans Charleroi Magazine, numéro de février 2012


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Carte blanche - opinion - © http://www.sxc.hu

Un quartier difficile en plein centre-ville

Depuis plus de vingt ans, la Ville-Haute est pointée du doigt. De la rue Turenne en passant par la...

Lire la suite

Carte blanche - opinion - © http://www.sxc.hu

En route vers la COP21 à Paris!

Charleroi doit se fixer des objectifs plus ambitieux dans la réduction des émissions de gaz à effet...

Lire la suite