Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

ICDI : des solutions moins chères existent !

Ecolo défend un schéma d’emploi durable qui préserve le portefeuille des ménages de la zone ICDI …

  • Xavier Desgain, Député wallon et communautaire
  • Luc Parmentier, Chef de groupe au Conseil communal
  • Vincent Debruyne, Secrétaire Régional

ICDIEcolo Charleroi plaide pour un schéma de traitement des déchets ménagers dans la zone ICDI moins coûteux et tout aussi porteur d’emploi que le schéma actuel de l’ICDI. Ce schéma passe par la collecte sélective des déchets organiques, par la double poubelle à puce sur une très grande partie de la zone, et par la construction d’une usine de biométhanisation de ces déchets, telle qu’étudiée par l’intercommunale elle-même.

Les résultats obtenus dans les deux communes pilotes de la zone ICDI qui sont passées à la double poubelle à puce (Gerpinnes et Les Bons Villers) sont à cet égard encourageants et confirment les hypothèses du schéma écologiste. L’ensemble des communes de la zone a d’ailleurs marqué son accord de principe sur le développement de la collecte sélective des déchets organiques et le plan stratégique de l’intercommunale prévoit que d’autres communes passent dès l’année 2013 à cette collecte sélective.

Le schéma écologiste et la collecte sélective des déchets organiques conduisent inévitablement à une réduction significative des besoins d’incinération de la zone ICDI. Cette diminution des besoins, tout en conservant le four 2, ne rendent plus nécessaire le renouvellement du four 3 de l’ICDI par une unité de traitement de la taille demandée par l’ICDI. Et c’est la réduction de ces besoins d’investissements qui rend le schéma écologiste moins coûteux pour la population.

Cette baisse des coûts (jusque 2 millions d’euros par an par rapport au renouvellement intégral du four 3) sera d’autant plus importante que la collecte des déchets organiques sera étendue, que les communes trieront les déchets de leurs propres services et que la ressourcerie rencontrera le succès espéré. Les résultats obtenus dans les communes pilotes sont en phase avec ces perspectives.

Ecolo Charleroi croit en l’avenir de l’intercommunale qui a, depuis des années, développé des activités et des emplois dans des filières durables en amont de l’élimination des déchets (parcs à conteneurs, tri des PMC). Aujourd’hui, l’ICDI doit poursuivre ce mouvement (plus conformes à la hiérarchie européenne de traitement des déchets) en investissant dans les outils modernes, dirigés vers la récupération de matières premières comme la biométhanisation, vers la réutilisation et la prévention. Plus autonome dans sa gestion, l’intercommunale s’inscrirait alors pleinement dans une stratégie durable, créatrice d’emplois, respectueuse de l’environnement, et moins coûteuse pour la population.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Voeux 2018

Vœux 2018 - Une ville pour les Carolos, par les Carolos

Pour les écologistes, il est important que les habitants de la ville participent à sa relance,...

Lire la suite

microphone - © Littleman & www.sxc.hu

Petits fruits… de mon jardin

Ecolo sensibilise la population à une production locale et de qualité, qui fait vivre nos...

Lire la suite