Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Activités citoyennes et personnes handicapées

Appel à projets 2012 « Activités citoyennes » à destination des personnes handicapées

  • Malika El Bourezgui, Conseillère communale

Madame l’Echevine,

handicapLe Gouvernement wallon a dégagé des moyens supplémentaires à concurrence de 600.000 euros afin de soutenir la mise en place de projets destinés à organiser ou coordonner des activités citoyennes à l’attention du public en situation de handicap. La Ministre de l’Action sociale a souhaité qu’un appel à projets soit lancé via l’Agence wallonne pour l’Intégration des Personnes handicapées afin de réaliser cette action.

Cet appel à projets lancé en juillet 2012 et clôturé le 29 octobre 2012 avait pour objectifs suivants de :

  • mettre en place ou coordonner des activités citoyennes ;
  • organiser la participation libre, volontaire et gratuite des personnes
  • handicapées à ces activités ;
  • veiller au bien-être des personnes handicapées et à leur épanouissement
  • personnel dans l’activité ;
  • procurer un encadrement adapté des personnes au cours des activités ;
  • organiser la participation libre, volontaire et gratuite.

Sur 36 projets reçus à l’AWIPH, un seul projet a été déposé pour Charleroi quand Liège en présente 9, Mons 7, Ottignies 7, Namur 4… Malheureusement, l’unique projet déposé par l’Asbl Horizon 2000 de Charleroi n’a pas été retenu.

Ce fut la même situation suite à un appel à projets précédent destiné au public 16-25 ans et dont l’objectif principal était l’articulation d’actions entre l’école et l’emploi.

Lorsque l’on connait les énormes besoins et attentes dans le domaine de l’intégration sociale des personnes handicapées, le peu de réactivité à ces appels à projets à Charleroi pose question. Ce projet permettait d’obtenir des moyens jusqu’à 60.000 € pour réaliser des actions innovantes afin de développer la participation et l’implication des personnes en situation de handicap dans la société et notamment la possibilité de pérenniser les actions les plus pertinentes.

Dés lors, Madame l’Echevine, comment pourriez-vous expliquer ce faible dynamisme et intérêt à Charleroi comparativement à d’autres villes wallonnes ?

Peut-on en déduire que les politiques menées jusqu’à présent par la Ville dans ce domaine ne sont pas parvenues à impulser une dynamique dans ce sens ?

Pensez-vous que la Ville s’est suffisamment dotée des moyens et compétences nécessaires pour contribuer à la mise en oeuvre d’une véritable politique en faveur des personnes handicapées ?

Quelles stratégies comptez-vous développer à l’avenir pour favoriser l’émergence d’initiatives et développer la collaboration public/privé ?

Madame l’Echevine, je vous remercie de votre attention.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Trafics de drogue et risques de corruption, comment sommes-nous protégés ?

Il n’y a pas une semaine qui passe sans que les trafics de drogue et leurs nuisances fassent...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Rénovation du Boulevard Mayence... Et l’information Bordel !

Monsieur l’Echevin, Des panneaux nouvellement plantés annoncent la rénovation du Boulevard Mayence...

Lire la suite