Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Déneigement des trottoirs : La région prendra sa part de responsabilité !

Xavier Desgain a interpelé le Ministre Di Antonio sur les mesures prises et à prendre en matière de déneigement à destination des usagers faibles.

Déneigement © http://www.sxc.huL’hiver est là et pose, comme chaque année, de nombreux problèmes aux usagers lents des voiries régionales que sont les cyclistes et les piétons. En effet, il apparaît qu’en de nombreux endroits, les pistes cyclables bordant les voiries régionales ne sont pas déneigées, alors que les bandes de circulation pour les véhicules automobiles sont dégagées rapidement et régulièrement. C’est même parfois sur celles-ci que la neige est dégagée par les chasse-neige, rendant la circulation impossible pendant la période de neige et la circulation délicate une fois la neige fondue tant les gravillons et déchets divers rendent la circulation difficile. Il en va de même pour les trottoirs de ces voiries régionales. C’est d’autant plus gênant que le gouvernement souhaite étendre le réseau de pistes cyclables existantes, ainsi que le réseau de voies lentes.

Comme il l’avait fait lors des précédents hivers, Xavier Desgain en a donc profité pour interroger le Ministre compétent au sujet des règles et les dispositions existantes pour assurer la sécurité des piétons sur les trottoirs et des cyclistes sur les pistes cyclables en cas de neige et de verglas sur les voiries régionales. Concernant le déneigement des trottoirs des voiries régionales, si dans de nombreuses communes, les règlements de police imposent aux riverains de les dégager eux-mêmes, il n’en est rien lorsqu’il n’y a pas de riverains, comme sur les ponts, bordure de rivières ou d’infrastructures publiques. Ainsi, par exemple, les trottoirs des ponts enjambant le chemin de fer pour arriver à la gare de Charleroi, toutes voiries régionales (R.N. 577, R.N. 53, R.N. 5) très fréquentées par les piétons, puisque points de passages incontournables, se transforment chaque hiver en patinoires particulièrement périlleuses à emprunter.

Contrairement à son prédécesseur, qui se bornait à rappeler que : « Les règles générales de responsabilité devaient s’appliquer », le Ministre Di Antonio s’est montré ouvert et précis en faisant savoir qu’il était de la responsabilité de la Région Wallonne de dégager les trottoirs de ces ponts et qu’il ne manquerait pas de demander au Service public de Wallonie (SPW) de faire le maximum afin de veiller à ce que leur déneigement soit le plus complet possible, notamment aux abords de la gare de Charleroi.

En ce qui concerne la problématique des pistes cyclables, le Ministre à bien confirmé que celles-ci faisaient incontestablement partie de l’assiette des voiries sur lesquelles elles sont situées et qu’il incombe donc, ici aussi, à la Région wallonne, d’en assumer le déneigement.

Vous trouverez en attaché la question complète et la réponse du Ministre.


Les commentaires sont fermés



À voir également

Gare de Marchienne-au-Pont - Wiebevl-Creative Commons

SNCB - La gare de Marchienne-au-Pont

Question écrit de Jean-Marc Nollet, Ecolo-Groen Depuis quelques jours, il me revient que les...

Lire la suite

Parlement wallon

Trésorerie des Invests wallon : Xavier Desgain interrogera le Ministre de l’économie !

Suite aux articles du journal « l’Avenir » concernant la situation des trésoreries de nos Invests...

Lire la suite