Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

L’état du vélodrome inquiète Écolo

La métropole possède un magnifique outil sportif. Mais le temps qui passe et le manque d’entretien le menacent…

Dans le dernier bulletin des questions écrites du Conseil communal de Charleroi où il est le seul à interpeller les échevins, le Conseiller communal Écolo Luc Parmentier s’intéresse au sort du vélodrome de Gilly.

Inauguré en 2000, cet équipement sportif s’est gravement détérioré, selon lui. Cela met en danger la sécurité des usagers. Des bosses déforment la piste, des fissures sont apparues dans le revêtement, l’infrastructure est exposée à la pluie. De plus, rien n’empêche des voitures d’accéder au vélodrome. Parmentier observe que les vestiaires et la buvette ont été construits loin de la piste, ils sont d’ailleurs rarement accessibles lors des manifestations.

Si une tribune de 2 500 places a été installée, elle est inadaptée : on n’y voit pas bien ce qui se passe sur le vélodrome. Dans sa réponse, l’échevin des Sports Philippe Van Cauwenberghe (PS) indique que l’entretien des lieux a été confié à l’ASBL «Parc des Sports », qui y envoie du personnel deux fois par mois. L’état des finances de la Ville ne lui permet pas d’envisager des investissements lourds à court terme, précise-t-il.

Des arbitrages budgétaires s’imposent pour la rénovation des infrastructures publiques. On le sait : le Collège communal veut réformer le budget fonctionnel au printemps. Les premiers choix politiques seront donc effectués dans les semaines et mois à venir. À ce stade, «Van Cau jr » n’est pas en mesure de dire si le vélodrome bénéficiera d’aménagements. Patience…


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Didier Albin, Le Soir, 10 mars 2016, édition Hainaut, p. 24

Charleroi: le stand de tir en infraction avec la réglementation environnementale

Les policiers de la zone s’entraînent dans une infrastructure non conforme.

Lire la suite

Didier Albin, l'Avenir (édition entre-Sambre-et-Meuse), 2 février 2016, p. SM 11

Toutes les motions d’Écolo recalées

Aucun des projets de motion inscrits à l’ordre du jour par le groupe Écolo de l’opposition n’a été mis au vote. Explications.

Lire la suite