Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Charleroi un projet de Ville

La Ville de Charleroi a changé !

Quelle évolution ! Ici même il y a quinze jours, le Secrétaire Communal nous présentait son budget 2013, un budget technique sans âme et sans perspectives.
Aujourd’hui, le Bourgmestre désempêché nous livre la bible de cette nouvelle mandature : le projet de Ville pour Charleroi. Ce texte reprend pour l’essentiel, le programme du parti socialiste assaisonné d’humanisme et de libéralité.

  • Luc Parmentier, Chef de groupe.

Charleroi_-_hotel_de_ville.jpgCe projet de Ville est charpenté par 7 axes stratégiques devant amener Charleroi à se redresser.

Je ne sais pas si ces 7 axes stratégiques sont classés par ordre d’importance mais la première des priorités est de remettre l’administration de la Ville de Charleroi en marche. Force est de constater que ce n’est toujours pas le cas. D’ailleurs, Madame Cencig, Echevine en charge de l’Urbanisme et des Etablissements classés avouait dans la Presse que ses services étaient en manque criant de personnel. Le constat n’est pas nouveau, Gérard Monseux de 2001 à 2006 et Eric Massin de 2007 à 2012 disaient déjà la même chose.

Comment redévelopper Charleroi, densifier ses quartiers, redynamiser ses différents centres, ou privilégier la mobilité douce avec une administration exsangue et en manque de perspectives et de repères ?

Une note de politique étonnante qui fait fi de la crise actuelle.

Cette note zappe la manière dont notre Ville, mais c’est sans doute une prérogative du CPAS, va, demain, venir en aide aux carolos pour faire face à la crise et les soutenir dans leur émancipation sociale. Le terme est sans doute mal choisi, mais on voit ce que cela couvre : la participation des citoyens, la multi culturalité ou le développement durable.

A Charleroi, la crise économique et sociale apparemment n’existe pas ! L’anticyclone « Magnette » nous protège, ce fameux anticyclone mentionné à longueur de bulletin météos qui, depuis dix jours, influence la météo locale. En Flandre, les météorologues se retrouvent dans le collimateur des bourgmestres des cités balnéaires belges : Ostende, De Panne et Knokke ont déposé plainte contre des prévisions météorologiques sans fondement qui font fuir les touristes. A Charleroi, c’est différent, il va faire beau demain ! Un véritable micro climat : Merci, Monsieur Magnette !

Le Code de la démocratie locale prévoit que la nouvelle majorité présente sa note de politique générale dans les trois mois de son installation. Anciennement cette déclaration se contentait d’une énumération des différents chantiers à investir par notre Ville mais votre majorité dépose ce soir un projet de Ville pour Charleroi, un projet plus large et à long terme.

La démarche est intéressante et liste toute une série de constats, de projets, d’idées que les dernières majorités ont déjà mises en avant mais qui pour l’instant n’ont toujours pas abouti.

Le regret à la lecture de ce projet de Ville c’est son côté « catalogue », son manque de planification et l’absence claire de priorités.

On aurait aimé que votre majorité s’engage dans un programme de type PST « Programme Stratégique Transversal » avec des objectifs concrets, comprenant les moyens humains et financiers à mettre en œuvre pour y arriver.

Le PST (Programme Stratégique Transversal) prend la forme d’une réelle programmation stratégique qui s’appuie sur la définition d’objectifs stratégiques déclinés en objectifs opérationnels et en actions.

La stratégie s’accompagne d’une priorisation des objectifs et/ou des actions. Elle s’appuie sur des moyens humains et financiers.

La démarche est accompagnée d’indicateurs qui vérifieront la réalisation des objectifs et des actions et si possible l’impact des actions sur la stratégie souhaitée.

Elle se termine également par une phase d’évaluation qui permet d’affiner les démarches, de poursuivre ou d’ajuster.

Notre Métropole sera-t-elle ville candidate dans le cadre de l’appel à projet du Ministre Furlan sur ces PST (Programme Stratégique Transversal) ?

L’argent reste toujours le nerf de la guerre et j’ai des difficultés de comprendre comment un projet aussi ambitieux sera mené en partant d’un budget 2013 en déficit de 4 M€. Quelle sera votre baquette magique pour amener sur la table un budget ambitieux et montrant de l’ambition pour notre Ville ?

Se pose la question fondamentale des moyens nécessaires pour certaines propositions, comme la transformation de maisons communales en maison des citoyens alors que l’on ferme des bureaux de l’état civil. Roux en est un bel exemple. Sans parler du projet de prolonger le métro vers Chatelineau et Gilly alors que le PS et surtout le CDH régional freinent déjà des 4 fers pour financer la simple exploitation du métro.

Je suis aussi inquiet des projets de quartiers d’affaires à la ville basse et autour de la gare, de ce quartier administratif à la ville haute, qui risquent bien d’être des coupes gorges après la fermeture des bureaux. Il faut, à mon sens, une politique des plus volontaristes de mixité de fonction, avec du logement en nombre dans ces quartiers.

Il y a aussi des incohérences. C’est sympa de prôner la priorité à la mobilité douce, mais en même temps, indiquer qu’on augmente le nombre de place de stationnement autour du centre-ville, dont 2.400 places autour de la gare, comprenne qui pourra !

Pour toute une série de points notamment ceux de l’axe 5 intitulé « La Ville, le premier service public », j’ai des difficultés à comprendre comment demain vous allez résoudre l’équation entre d’un côté un Plan de gestion qui demande à notre Ville de se recentrer sur son métier de base et votre projet qui veut redéployer les structures publiques telles que les espaces citoyens, les restaurants sociaux, les écoles de devoir ou les lieux de rencontre.

En guise de conclusion, j’ai l’impression de me retrouver dans un restaurant étoilé, lisant avec délectation le menu dégustation « sept » services et forfait vin. Salivant à l’idée de passer à table mais sachant bien que mon portefeuille ne me permettra que de commander soit le menu « lunch » avec un plat, un dessert et un verre de vin soit le lunch : une entrée, un dessert et un verre de vin ou tout simplement le plat du jour. Je vous souhaite un bon appétit.

Beau projet et drap neuf rétrécissent à l’usage. (Proverbe scandinave)


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Passation

Monsieur le Bourgmestre, Depuis le mois de décembre 2006, trois mains, immenses, de 9 m de haut...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Affichage électoral

Monsieur le Bourgmestre, Les élections communales et provinciales viennent de se terminer....

Lire la suite