Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Plan intempéries

Selon le site de la Ville, les agents communaux œuvrent sans relâche pour assurer la sécurité des usagers de la voie publique.
Le TEC a activé son « plan 1 intempéries » et certaines lignes ont été perturbées faute de pouvoir poursuivre l’itinéraire normal.
De nombreux trottoirs aux abords des bâtiments communaux n’ont pas été dégagés, comme le prévoit le Règlement de Police.

  • Luc Parmentier, Chef de groupe

Déneigement © http://www.sxc.huLe site de la Ville de Charleroi nous informe que depuis le début de l’offensive hivernale, les agents communaux oeuvrent sans relâche pour assurer la sécurité des usagers de la voie publique. Le service de la Voirie est approvisionné régulièrement en sel et dispose d’un stock suffisant pour faire face aux conditions météorologiques actuelles. Divisé en trois secteurs (nord, centre, sud), ce service couvre un réseau de routes de 660 kilomètres. Onze circuits d’épandage et de déneigement prioritaires ont été définis : ils correspondent aux axes les plus fréquentés.

Mais force est de constater que les services du TEC se sont dégradés, à cause de la neige et du gel, entraînant des perturbations telles que retard, impossibilité de suivre l’itinéraire normal … D’ailleurs, le niveau 1 du plan intempéries du TEC Charleroi a été activé ce qui implique que certaines lignes ont connu des perturbations comprenant des arrêts non desservis.

Vous pouvez d’ailleurs télécharger une attestation concernant ces perturbations sur toutes les lignes du TEC Charleroi pour le mardi 15, mercredi 16 janvier ainsi que pour le lundi 21 janvier 2013. L’attestation du jeudi 17 janvier montre une amélioration du service puisque seules 24 lignes ont été perturbées ce jour-là.

De plus, les places de notre Ville ont semble-t-il été oubliées par les services d’épandage mettant à mal l’organisation des différents marchés hebdomadaires se déroulant à Charleroi. Simple exemple, la Place du Manège est totalement gelée et glissante perturbant le stationnement payant, l’installation des Maraîchers et la déambulation des chalands lors du marché dominical.

Un déneigement suivi d’un salage ne devrait-il pas être instauré au niveau des importants noeuds piétonniers que sont les places, les piétonniers, les esplanades de la gare, des gares des bus, etc… ? Qu’en pensez-vous ?

Le règlement de Police prévoit certains cas de figure en sa section 5, obligations en cas de gel ou de chute de neige, notamment l’article 13 : «Tant en cas de chute de neige que par temps de gel, tout riverain d’une voie publique doit veiller à aménager sur le trottoir bordant l’immeuble qu’il occupe une voie suffisante pour faciliter le passage des piétons en toute sécurité».

De nombreux trottoirs longeant des bâtiments communaux ; écoles, maisons communales annexes, commissariats de Police n’ont pas été dégagés mettant à mal la sécurité des piétons.

Monsieur l’Echevin pourrait-il me faire connaître les modifications rapides qu’il compte apporter au plan intempéries afin de diminuer les perturbations sur les transports en commun, d’améliorer la situation des places publiques, de permettre une organisation sécurisée des marchés hebdomadaires de notre Métropole et de veiller à l’aménagement des trottoirs des bâtiments communaux.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir, Monsieur l’Echevin mes carolorégiennes et écologiques salutations.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Trafics de drogue et risques de corruption, comment sommes-nous protégés ?

Il n’y a pas une semaine qui passe sans que les trafics de drogue et leurs nuisances fassent...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Rénovation du Boulevard Mayence... Et l’information Bordel !

Monsieur l’Echevin, Des panneaux nouvellement plantés annoncent la rénovation du Boulevard Mayence...

Lire la suite