Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Écolo continuera ses critiques constructives

Les mandataires carolos ont adressé, hier, un premier lot de récriminations à la majorité tripartite. Détail des doléances.

Les écologistes carolos pratiquent depuis plusieurs années maintenant un type d’opposition constructive. Ils ne comptent pas déroger à leurs habitudes en 2013. Ils l’ont rappelé, hier, à l’occasion d’une séance de vœux au cours de laquelle ils ont égratigné la nouvelle majorité en place depuis décembre dernier.

«Paul Magnette a d’abord, contrairement à ce qu’il avait promis, pris un certain temps avant d’arriver, affirme Julien Lechat, le secrétaire politique de la locale. On a ensuite appris qu’il comptait cumuler ses fonctions de bourgmestre avec celles de président de parti. Nous pensons que c’est mal venu. Le temps presse. Charleroi a besoin de quelqu’un à la barre en permanence.»

La déclaration de politique générale présentée lundi soir au Conseil communal a fourni à Écolo bien d’autres motifs de critique. La plus transversale a trait à la concentration des initiatives en centre-ville au détriment des localités périphériques. «Les quartiers sont oubliés, affirme Xavier Desgain. On pourrait imaginer une série de choses dans ceux-ci. Mais ils ne font visiblement pas partie des priorités de la majorité. Elle ne parle jamais dans sa déclaration d’y impliquer par exemple leurs habitants.»

Attirer vers le centre-ville de nouveaux habitants fait partie des priorités déclarées de la nouvelle majorité. «Fort bien, assure Isabelle Meerhaeghe, députée régionale. Mais il ne faut pas que cela se fasse au détriment des moins fortunés pour qui la majorité ne prévoit pas par exemple la construction de nouveaux logements sociaux. »

Luc Parmentier se souvient de l’engagement de Paul Magnette en faveur de la culture. Mais il a du mal à voir dans les baisses de subsides actuelles accordées à certaines associations le prolongement des promesses de la majorité. Changera-t-elle d’attitude au cours de prochains mois? Écolo disséquera en tout cas chacun de ses faits et gestes.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Didier Albin, Le Soir, 10 mars 2016, édition Hainaut, p. 24

Charleroi: le stand de tir en infraction avec la réglementation environnementale

Les policiers de la zone s’entraînent dans une infrastructure non conforme.

Lire la suite

Didier Albin, l'Avenir (édition entre-Sambre-et-Meuse), 2 février 2016, p. SM 11

Toutes les motions d’Écolo recalées

Aucun des projets de motion inscrits à l’ordre du jour par le groupe Écolo de l’opposition n’a été mis au vote. Explications.

Lire la suite