Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les métiers n’ont pas de sexe

Ecolo soutient les femmes qui s’engagent dans des boulots dits traditionnellement masculins

À l’approche de la Journée internationale de la femme, la locale Ecolo de Charleroi mènera une nouvelle action de sensibilisation le 9 mars prochain. Elle a décidé, cette année, de soutenir les femmes s’engageant dans des métiers dits traditionnellement masculins. “Des femmes rêvent d’être maçonne, couvreuse, pompier ou encore conductrice d’engin mais elles se heurtent à des murs invisibles dès l’enfance”, explique la députée régionale et communautaire Isabelle Meerhaeghe. “Elles n’ont pas la confiance nécessaire pour se lancer.”

Cet état d’esprit relève d’un souci au niveau de l’éducation. Dès le plus jeune âge, de mauvais messages sont envoyés aux filles et aux garçons quant aux comportements à adopter dans la vie. “Aujourd’hui, les rayons des magasins de jouets sont compartimentés entre les deux sexes. Les livres et dessins animés nous montrent que la femme est dans la cuisine et l’homme fait du bricolage. Tout cela façonne des clichés qu’il est difficile de combattre aujourd’hui”, ajoute l’ancienne conseillère communale Anne Cattiez.

Plus grave, un phénomène d’hypersexualisation a désormais fait son apparition chez les enfants. “Ils participent à des concours de mini-miss et mini-mister, ils font des séances photos “sexy”. Ils grandissent dans un univers où l’apparence est primordiale. Certains pédopsychiatres vont jusqu’à dire que cela peut renforcer la violence conjugale par la suite”, poursuit encore Isabelle Meerhaeghe.

La locale Ecolo mènera donc une grande action de sensibilisation dans le centre-ville samedi prochain de 10h à 16h. “24 commerçants du boulevard Tirou placeront un objet insolite se rapportant au thème dans leur vitrine”, explique le conseiller communal Luc Parmentier. “Les participants devront remplir une grille et nous la remettre à notre stand. Il y aura ensuite un tirage au sort.” Outre le côté ludique, les Verts veulent surtout provoquer le débat avec les citoyens.


Billets connexes

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Didier Albin, Le Soir, 10 mars 2016, édition Hainaut, p. 24

Charleroi: le stand de tir en infraction avec la réglementation environnementale

Les policiers de la zone s’entraînent dans une infrastructure non conforme.

Lire la suite

Didier Albin, l'Avenir (édition entre-Sambre-et-Meuse), 2 février 2016, p. SM 11

Toutes les motions d’Écolo recalées

Aucun des projets de motion inscrits à l’ordre du jour par le groupe Écolo de l’opposition n’a été mis au vote. Explications.

Lire la suite