Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Travaux de remplacement du pont à Marchienne

Xavier Desgain a interrogé le Ministre Di Antonio sur l’état d’avancement des travaux et sur les conséquences des dégâts liés au braquage.

Parlement wallonEn novembre, Xavier Desgain avait déjà interrogé le Ministre Di Antonio sur les retards pris dans le chantier de réfection du pont qui enjambe l’Eau d’Heure, rue de Chatelet, à Marchienne-au-Pont. Déjà à l’époque le Ministre avait confirmé que les délais ne seraient sans doute pas tenus. En effet, avec un chantier qui a débuté en avril 2012 et fixé à 100 jours ouvrables, le délai est pulvérisé.

Près d’un an plus tard, les travaux ne sont toujours pas terminés. Pire, le chantier a été endommagé par des truands qui ont volé une pelle mécanique sur le chantier, l’ont traversé pour aller braquer une banque toute proche engendrant des dégâts important sur le pont.

Xavier Desgain a donc à nouveau interrogé le Ministre afin de faire le point sur ce dossier visiblement maudit.

Le Ministre a fait part dans sa réponse qu’à ce stade le délai n’était pas encore officiellement dépassé puisqu’il a été suspendu en raison des conditions hivernales particulièrement rudes de cette année. Néanmoins un PV de carence a déjà été envoyé à l’entrepreneur afin de lui signifier les conséquences en cas de retard effectif, la fin du chantier étant normalement prévue pour mi-avril. Le Ministre a aussi confirmé que le cas échéant les amendes de retards seront appliquées.

Concernant les dégâts liés au braquage, ils devraient engendrer un retard de 3 semaines supplémentaires dans le chantier.

Gageons, au vu de l’importance de cette voie pour la population de Marchienne et pour les commerçants des environs, que l’entrepreneur mette les bouchées doubles afin que le chantier se clôture rapidement.


Eric Eric ·  16 avril 2013, 07:12

Je travaille à Industeel et les travaux de ce pont me contraint à une perte de temps et de carburant pour rejoindre mon lieu de travail tous les jours.
Je vous laisse imaginer pour les commerces des alentours ou encore certaines entreprises
Un an pour ce projet de pont… C’est un cauchemar. Je maudis nos politiques et nos gestionnaires des travaux publiques. On s’étonne pourquoi la Wallonie se porte si mal, mais quand on voit avec quelle organisation ces travaux ont été orchestrés. On ne peut pas mieux démontrer leurs incompétences en termes de gestion de projet.
Pareil travaux ailleurs se seraient sans doute déroulés en quelques semaines.
Je comprends un peu mieux, lorsque je me trouve dans le nord du pays et que je dis habiter Charleroi, on me regarde bizarrement et on me dit «  Et ça va ? Comment fais-tu pour vivre la bas ? Ce n’est pas trop dangereux ? » Je vous certifie que c’est la vérité.
Il est grand temps que les politiques y remettent un peu d’ordre et d’organisation dans cette ville « craignosse »


À voir également

Gare de Marchienne-au-Pont - Wiebevl-Creative Commons

SNCB - La gare de Marchienne-au-Pont

Question écrit de Jean-Marc Nollet, Ecolo-Groen Depuis quelques jours, il me revient que les...

Lire la suite

Parlement wallon

Trésorerie des Invests wallon : Xavier Desgain interrogera le Ministre de l’économie !

Suite aux articles du journal « l’Avenir » concernant la situation des trésoreries de nos Invests...

Lire la suite